« 46 communes d’Iparralde engagées par le Pacte de métamorphose écologique »

PrintFriendly and PDF

AnthonyLUBRANODe façon encore plus intense qu’en 2014, le mouvement Bizi ! a réussi à mettre l’urgence climatique au coeur des thématiques de la campagne des élections municipales 2020. Anthony Lubrano, du groupe Trantsizioa-Hitza Hitz en charge dans Bizi! des alternatives municipales et territoriales répond aux questions d’Enbata sur la campagne Pacte 2020-2026 de Bizi!

Quels moyens à mis en place Bizi! pour faire vivre l’enjeu de la métamorphose écologique du territoire durant la campagne pour les municipales 2020 ?

Nous avons élaboré un Pacte de métamorphose écologique que nous avons proposé à signature à toutes les listes se présentant aux élections municipales au Pays Basque Nord.

Les mesures présentes dans le Pacte sont réparties en 7 thématiques : Mobilités douces, énergies renouvelables, agriculture et alimentation bio et locale, maîtrise de l’énergie, réduction des déchets, relocalisation de l’économie par le développement de l’eusko et déclinaison communale du Plan Climat.

L’engagement porte sur la totalité de ces champs d’action qui forment un ensemble cohérent.

Notre campagne s’est articulée autour de deux objectifs principaux : obtenir le maximum de listes signataires du Pacte avant le premier tour des élections, et inciter les électeurs et électrices à vérifier avant de voter, que la liste de leur choix est signataire du Pacte.

Une marche citoyenne est partie de Mauléon le lundi 2 mars et est arrivée à Bayonne le samedi 7 mars pour une manifestation. Nous avons parcouru chaque jour une vingtaine de kilomètres, soit plus de 120 kilomètres au total. Dans chaque étape, une table ronde ou une animation était prévue dans la soirée.

Soirée de signature du Pacte 2020 à Uztaritze le 5 mars 2020

Soirée de signature du Pacte 2020 à Uztaritze le 5 mars 2020

Les 84 listes signataires du Pacte se sont publiquement engagées lors d’une soirée de signature dans une salle pleine à craquer à Ustaritz où venaient d’arriver les marcheurs et marcheuses.

La marche a été accueillie par une haie d’- honneur à Bayonne le samedi 7 mars devant la mairie de Bayonne, où le rendez-vous avait été donné pour le départ d’une manifestation. Malgré le mauvais temps, plus de 400 personnes se sont rassemblées derrière le slogan “Le Pacte maintenant !”

Au lendemain de ce deuxième tour quel est le bilan que vous en tirez ?

46 communes, concernant 62% de la population du Pays Basque nord, seront gérées par des majorités municipales signataires du Pacte de métamorphose écologique. Ces communes sont présentes dans les 3 provinces et 9 pôles territoriaux, sont rurales, périurbaines ou urbaines et dirigées par des équipes de toutes tendances politiques.

De nombreuses listes candidates dans les communes rurales ont d’abord hésité avant de se lancer car elles pensaient ne pas avoir les moyens d’être à la hauteur du Pacte. Mais elles ont souvent été convaincues quand nous leur avons rappelé que l’engagement portait aussi au niveau communautaire et que le travail qu’elles pouvaient faire dans les commissions ou les votes dans les conseils seront centraux dans notre suivi. D’autant qu’elles pourront s’impliquer pour orienter les décisions de la CAPB afin de bénéficier de son appui technique, humain et financier.

Cliquer sur l'image pour voir les détails

Cliquer sur l’image pour voir les détails

La CAPB est en effet l’animatrice du Plan Climat du territoire et elle doit accompagner sa déclinaison à l’échelle des communes. Suite à la crise sanitaire qui a fait prendre conscience de l’importance d’avoir un territoire plus résilient, et au retour de certaines listes, nous allons proposer aux équipes municipales non encore signataires de s’engager elles aussi pour la métamorphose écologique et rejoindre la dynamique amorcée par les 46 communes déjà impliquées.

Comment sera effectué le suivi du bon respect du Pacte 2020 par les communes et par l’agglomération ?

Dès cette année et durant tout le mandat, nous vérifierons que les orientations prises respectent la parole donnée et s’inscrivent dans la métamorphose écologique nécessaire pour préserver un territoire soutenable et solidaire face aux bouleversements à venir. Étant donné l’urgence de la situation, nous ne pouvons plus attendre pour constater a posteriori, le respect ou le non respect des engagements. Nous allons nous efforcer d’intervenir le plus en amont possible si jamais se profilent des projets violant les promesses faites et menaçant l’avenir de la population. Nous proposerons aux communes qui le souhaitent des formations pour les accompagner dans la mise en œuvre des 7 engagements du Pacte, à l’échelon communal et au niveau de la Communauté d’agglomération du Pays Basque. Nous continuerons aussi à interpeller plus particulièrement les équipes municipales des communes qui demeureront non signataires quant à leur responsabilité sur le dérèglement climatique en cours d’aggravation et d’accélération.

Quels sont les premiers rendez-vous données aux élu·e·s et aux citoyen·ne·s ?

Avec les élu.es volontaires, nous débuterons dès cette année par un temps constructif de formation. Les acteur·rice·s et citoyen·ne·s désireux de contribuer à la métamorphose écologique du territoire peuvent participer au Comité Hitza Hitz, chargé du suivi des engagements communaux et intercommunaux et nous contacter dès maintenant à l’adresse [email protected]

Une assemblée publique de présentation se tiendra le lundi 21/09 pour accueillir les nouvelles personnes volontaires.

  • Newsletter



  • Soutenez Enbata

    En-kiosque2015-05-FR

    Soutenez Enbata ! A partir de 40€, recevez chaque mois Enbata magazine dans votre boite aux lettres.

    Abonnez-vous / Soutenez-nous

  • Thématiques

  • Mots-clés

  • Vidéos

    video