L’Eusko passe à la vitesse supérieure

PrintFriendly and PDF

Xebax ChristyAprès 4 ans d’existence en Iparralde, l’Eusko va changer d’échelle. En effet, l’association Euskal Moneta a décidé de renforcer l’impact de la monnaie locale écologique et solidaire du Pays Basque sur son territoire en mettant en place, en plus des billets, une version numérique de l’Eusko. Xebax Christy, co-président de l’Association Euskal Moneta répond aux questions d’Alda ! Une occasion de faire le point sur l’Eusko et l’enjeu du numérique, ainsi que de prendre note des rendez-vous de la campagne Euskokarta.

Le 31 janvier 2017, l’Eusko fêtait ses 4 ans. Quel est l’impact de la monnaie locale du Pays Basque sur son territoire ?

L’Eusko est devenu la 1ère monnaie locale de l’Etat français et la 3ème en Europe, et son impact sur l’économie locale et dans la société du Pays Basque ne cesse de croître. Actuellement l’eusko c’est 3.000 particuliers qui donnent la priorité aux produits locaux et aux commerces de proximité, 660 entreprises, commerces et associations partenaires, 548.000 eusko qui ne circulent qu’au Pays Basque, pour relocaliser l’économie, 317 commerces en cours de bilinguisation, 44.000 eusko distribués en 4 ans à des associations locales grâce au 3% associations.

Comment l’eusko en est-il arrivé là ?

Pour en arriver là, l’Eusko a dû tracer son propre chemin et a su trouver de nombreux compagnons de route en restant fidèle à un principe de base : ne pas faire à la place, ou en plus, des organisations et associations déjà présentes sur le territoire, mais faire avec elles. L’Eusko est un projet qui repose sur trois piliers: la relocalisation de l’économie, l’encouragement à des pratiques commerciales plus écologiques et solidaires, et la promotion de l’usage public de la langue basque. Cette diversité le place au coeur d’une dynamique collective et lui permet de faire travailler autour d’un projet commun des acteurs agissants dans des secteurs différents. L’Eusko a, par exemple, conclu de nombreux partenariats avec des acteurs oeuvrant pour la promotion de l’Euskara (AEK, OPLB, Bai Euskarari…), des syndicats de traitement des déchets (Bil ta Garbi, Bizi Garbia), des associations de commerçants, des organisations paysannes (EHLG, Idoki), des comités d’entreprises, etc. Grâce à ces nombreux partenariats, l’Eusko est un outil efficace sur le territoire. Les salarié-e-s de l’association réalisent un important travail de terrain pour accompagner les 660 entreprises et associations du réseau dans la réalisation effective des “défis” pour l’euskara et la relocalisation qu’elles s’engagent à relever en rejoignant l’Eusko. Pour l’euskara, ils accompagnent plus de 300 commerces et entreprises dans la mise en place d’un affichage bilingue, avec le soutien de l’OPLB. Pour la relocalisation, ils développent le réseau en facilitant les mises en relation entre entreprises et fournisseurs locaux, avec notamment la publication d’un annuaire Eskuz Esku regroupant 317 fournisseurs, dans tous les domaines, payables en eusko.

MASCOTTE-ROND-TRANSPARENCE-FOND-CLAIR

Ouverture de compte pour l’Eusko numérique : Les trois étapes à suivre sont détaillées sur le site : euskokart.org (cliquer sur l’image ci-dessous).

Au-delà de l’aspect relocalisant inhérent à toutes les monnaies locales, l’Eusko a décidé d’aller plus loin dans le soutien à l’économie locale.

Dès son lancement Euskal Moneta a mis en place avec la société de capital-investissement solidaire Herrikoa le fonds Eusko-Herrikoa pour soutenir sous forme d’apport en capital des projets structurants pour le Pays Basque. En outre, le fonds de réserve, c’est-àdire le fonds constitué des euros changés en eusko, a été placé sur un compte à terme de la banque éthique la Nef permettant ainsi le soutien de projets écologiques, sociaux et solidaires sur tout l’Hexagone. Mieux encore, en 2016 l’Eusko a noué un partenariat avec Herrikoa et la Caisse Solidaire pour qu’une partie du fonds de réserve soit utilisée pour générer des prêts pour les entreprises et associations du Pays Basque (prêts sans garantie personnelle de l’emprunteur). Le dispositif Caisse Solidaire fonctionne, puisqu’en un an et demi, une vingtaine de projets ont été soutenus, soit 600.000€ investis sur le territoire. D’autre part, un partenariat avec plusieurs offices de tourisme a également été conclu pour promouvoir l’usage de l’eusko auprès des touristes et ainsi orienter leurs dépenses vers des circuits bénéfiques à l’économie productive du Pays Basque.

Des Aldudes à Bayonne, du 9 au 18 mars, l’EuskoKaravane sillonnera le Pays Basque Nord à votre rencontre !

Des Aldudes à Bayonne, du 9 au 18 mars, l’Euskokarabana sillonnera le Pays Basque Nord
à votre rencontre !

Quel est l’enjeu du défi numérique que s’est fixé l’association Euskal Moneta en lançant l’Euskokart ?

L’eusko veut aller encore plus loin, changer d’échelle pour renforcer son impact sur l’économie de notre territoire. En plus des billets, le pari est fait de mettre également en place pour le 19 mars 2017 des comptes en ligne en eusko et un système de carte de paiement : l’euskokart. Le passage à l’eusko numérique est un défi de taille pour notre territoire. Il a déjà représenté un investissement important depuis deux ans pour l’association Euskal Moneta : développements informatiques, travail juridique et administratif etc. Aujourd’hui, il nous manque encore l’argent pour financer une partie du matériel nécessaire au lancement de l’euskokart (cartes et terminaux de paiement). Nous avons lancé un grand crowdfunding (financement participatif) visant à recueillir 30.000€ avant le 18 mars. Nous avons besoin du soutien de tou-te-s, chaque contribution sur euskokart.org est importante. Nous allons lancer l’Eusko numérique le 19 mars, lors d’une grande fête à Bayonne, l’Eusko Eguna. Dès le lendemain les comptes en ligne en eusko seront ouverts, et vous pourrez utiliser votre Euskokart. Nous avons besoin de mobiliser tous les adhérents anciens ou nouveaux pour que le jour du lancement au moins 500 comptes Eusko soient ouverts, avec donc 500 adhérents prêts à utiliser leur Euskokart dans les commerces Eusko dès le lundi 20 mars. On compte sur vous pour en être !

PERSO2-750x425

Premier Eusko Eguna

Cette première édition de la journée de l’Eusko sera l’occasion de célébrer le lancement de l’Euskokart. Elle se déroulera le dimanche 19 mars à Bayonne à la Maison des associations de Glain.

Au programme :

10h – 13h30 Marché paysan et artisanal, producteurs et prestataires eusko, avec animations, buvette, talo

10h30 – 11h30 Spectacle de clowns “Pupu eta Lore” organisé par la crèche Luma (entrée = 6 eusko/€)

10h30 – 12h30 Concours de pintxo (ouvert à tou-te-s, renseignements et inscriptions au 05 33 47 54 11)

10h30 – 12h Conférence publique avec Xebax Christy et Mixel Berhocoirigoin

12h Apéritif chantant animé par Ibaialde et dégustation de pintxo

13h Repas populaire animé par Kli-K (15 eusko/€ le repas)

15h30 Cérémonie de lancement de l’Eusko numérique et de l’Euskokart

16h15 – 18h Dantza piko avec Patxi ta Konpainia

18h Départ (en défilé animé) de Glain pour la peña Haiz’Egoa

18h30 Soirée à Haiz’Egoa.