Espace de dialogue

PrintFriendly and PDF

EspacedeDialogue

BAKE BIDEA, ARTISANS DE LA PAIX :

Nous sommes aujourd’hui en octobre 2019, soit huit ans presque jour pour jour, après la Conférence internationale d’Aiete du 17 octobre 2011. Cette dernière, très rapidement suivie, le 20 octobre 2011, de l’annonce par l’ETA d’un cessez-le-feu unilatéral et définitif avait défini avec succès, les grandes lignes d’un processus de paix basque, unilatéral mais à construire entre tous, en raison du refus des Etats espagnol et français à s’impliquer.

D’énormes avancées (toujours de façon unilatérale), ont été, petit à petit, réalisées. En premier lieu, le désarmement d’ETA, organisé à l’appel du groupe des Artisans de paix et mené à bien avec le soutien actif de la société civile, de la communauté internationale et de la représentation institutionnelle du Pays Basque nord,le 8 avril 2017. Puis, sa dissolution, officiellement annoncée les 3 mai à Genève, puis actée le 4 mai 2018 à Cambo-les-Bains, lors de la Conférence d’Arnaga.

Dans ce nouveau contexte, une délégation de 22 personnes (élus de tous horizons, associations de soutien aux prisonniers, représentants des Artisans de paix et Bake Bidea…),s’est constituée, depuis le 10 juillet 2017, en Pays Basque Nord, afin d’impliquer l’Etat français dans le combat pour l’application du régime de droit commun aux prisonnier.e.s basques, victimes de mesures d’exception depuis des décennies.

Un véritable espace de discussion a ainsi été ouvert, au fil des rencontres avec le Ministère de la Justice, de même qu’avec divers organismes indépendants, engagés dans la défense des droits de l’homme. Les premiers rapprochements vers le Pays Basque (à Mont-de-Marsan et Lannemezan) ont été annoncés en janvier 2018, soulignant ainsi que l’intervention incontournable de l’Etat s’avérait déterminante.

Presque deux ans plus tard, où en sommes-nous ? Le temps est venu de mesurer ce qui a été obtenu et ce qui reste à accomplir, d’établir un véritable bilan d’étape, sachant qu’une nouvelle étape suivra forcément.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour découvrir le bilan d’étape réalisé par Bake Bidea et les Artisans de la Paix  via le document : Espace de dialogue: bilan d’étape de juillet 2017 à octobre 2019

ESPACE DE DIALOGUE-Sommaire1

Demain 8 octobre, le délibéré de la demande de libération conditionnelle de Xistor Haramboure va être rendu. Le 15 octobre le délibéré de la demande de libération conditionnelle de Lorentxa Beyrie va être rendu et le 30 octobre le déliébéré de la demande de suspension de peine d’Ibon Fernandez Iradi.
Bake Bidea et les Artsians de la paix appellent à participer aux rassemblements prévus:
- le 8 octobre ( demain) à 19h00 devant la Mairie de St Pée sur Nivelle
- le 15 octobre à 19h00 devant la Mairie de Cambo.
- et des campements sur des ronds-points auront lieu le 12 octobre.
 

Utz iruzkin bat

Zuen emaila ez da sekulan argitaratua izanen, ez eta ere komunikatua. Betetzea baitezpadakoak diren guneak * batekin markatuak dira.

Connect with Facebook

*
*

Ondoko HTML elementuak erabil ditzakezue <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>