Déjà 10% des mairies soutiennent l’Eusko

PrintFriendly and PDF

CommunesEusko15 communes où résident 30% de la population d’Iparralde adhèrent à l’Eusko et ont donc déjà pris une délibération (voir le modèle ci-dessous) qui promeut l’eusko auprès des habitants de la commune et qui facilite l’utilisation de cette monnaie locale par l’ acceptation de l’Eusko comme instrument de paiement dans certaines activités municipales.

De plus en plus de communes du Pays Basque rejoignent ces dernières semaines l’Eusko en votant leur adhésion. Après Hendaye, Ustaritz, Mendionde, Bayonne, La Bastide Clairence, Hasparren, Ayherre, Ostabat-Asme et Sare, ce sont récemment Aincille, Anhaux, Ascain, Gabat et Gamarthe qui ont décidé de soutenir l’Eusko, ainsi que Ossas-Suhare, première commune de Soule à adhérer.

L’adhésion comprend des engagements réciproques simples (information, participation à des évènements…), et la possibilité pour les communes qui ont des services publics locaux en régie – piscine, cantine, crèche, médiathèque… – d’encaisser des paiements en eusko.

Et désormais, toutes les communes peuvent également réaliser des paiements en eusko – indemnités d’élu-e-s, subventions, marchés publics… – comme la Ville de Bayonne. Elles participent ainsi à la mise en circulation d’eusko, et au maintien au Pays Basque d’une plus grande partie de la richesse créée sur notre territoire.

En effet, une subvention distribuée en eusko constitue un soutien à l’association qui la reçoit, mais aussi aux commerces du village et autres entreprises locales auprès desquels l’association va pouvoir réutiliser ses eusko. De même pour les marchés publics : la Mairie a l’assurance qu’une entreprise qui se fait régler tout ou partie d’une facture en eusko va chercher à relocaliser ses achats pour réutiliser ses eusko.

UN EXTRAIT D’UNE DÉLIBÉRATION D’ADHÉSION

Le Conseil municipal,

Entendu son rapporteur en son exposé,

Après en avoir délibéré,

À la majorité de … voix pour, … voix contre et … abstentions,

Décide d’adhérer à l’association Euskal Moneta – Monnaie locale du Pays Basque,

Propose que soit rédigée une convention précisant :

- les actions d’Euskal Moneta à destination des habitants et acteurs socio-économiques de la commune

- les actions de soutien de la Ville au développement de l’Eusko

- les modalités d’acceptation de l’Eusko comme instrument de paiement dans certaines activités municipales faisant l’objet d’une régie de recettes

Autorise M./Mme le Maire à la signer,

Précise que les crédits seront inscrits au budget communal 2018.

One Comment

  1. solle michele
    Posted 05/08/2018 at 11:54 | Permalink

    le vendredi matin des fêtes de Bayonne, habitant Anglet, je me suis présentée avec 8 euskos au guichet pour payer ma participation aux Fêtes de Bayonne.
    à ma grande surprise le paiment a été refusé , les employés m’ont montré les directives qui faisaient mention d’euros seulement
    j’avoue que je ne comprends pas trop bien la logique du Maire de Bayonne qui se vante, en tant que municipalité de pouvoir effecteur ses paiments dans la monnaie locale .
    j’aimerais bien qu’on en parle