Changer de voie, maintenant

PrintFriendly and PDF
Txetx Etcheverry
Txetx Etcheverry
Manu Robles-Arangiz Fundazioaren animatzailea Iparraldean, tokiko alternatiba sozial eta ekologikoetan parte hartzen du bai eta ere euskal eraikuntza nazionala dinamiketan.
Beste artikulu batzu
Edgar Morin et Mariama Diallo, le parrain et la marraine d'Alternatiba 2018

Edgar Morin et Mariama Diallo, le parrain et la marraine d’Alternatiba 2018

Grande fête à Bayonne les 6 et 7 octobre prochains pour accueillir l’arrivée du Tour Alternatiba 2018 qui partira le 9 juin de Paris, visitera 5 Etats européens et 200 territoires différents et parcourra 5.800 km. L’objectif :  la mobilisation internationale contre les causes de la déstabilisation du climat qui menace l’humanité et imaginer des alternatives concrètes au changement climatique.

Le sociologue et philosophe internationalement reconnu Edgar Morin s’attache depuis longtemps déjà à penser un monde nouveau et la manière d’y parvenir, de le construire. “Il est grand temps d’infléchir la course à la croissance infinie afin de concevoir des alternatives. Ne nous trompons pas d’enjeu : il s’agit bien d’un changement de civilisation qu’il nous faut amorcer, d’une métamorphose de nos modes d’être à la nature, aux autres et à soi. Cette lutte d’ordre citoyenne, démocratique, économique mais également poétique se joue à toutes les échelles, de part une conjugaison des initiatives locales vers une conception globale de ce que doit être notre transition vers une société soutenable, solidaire et conviviale. C’est pour toute ces raisons que j’ai accepté d’être le parrain de l’événement Alternatiba Bayonne dont j’apprécie l’intelligence et le courage et je vous invite à venir y découvrir le devenir de nos sociétés les 6 et 7 octobre 2018”.

Edgar Morin et Mariama Diallo seront en effet le parrain et la marraine d’Alternatiba 2018, qui se tiendra à Bayonne à la rentrée. La caution morale de l’auteur de La méthode ou de Pour une politique de civilisation à Alternatiba vient bien évidemment légitimer de cette dynamique citoyenne de mobilisation face aux défis climatique et écologique lancée à Bayonne il y a maintenant cinq ans.

Comme un vent qui se lève

La présence de Mariama Diallo est tout aussi significative. L’anthropologue sénégalaise est une des porte-paroles d’Alternatiba Dakar et son “marrainage” illustre à la fois la portée incroyable qu’a eu Alternatiba Bayonne 2013, et l’enjeu crucial des pays du Sud dans le défi climatique. La longueur d’onde de l’événement fondateur de Bayonne a porté jusqu’en Afrique ou à Haïti. A ce jour, près de 150 Villages des alternatives au changement climatique, partageant à la fois le nom basque d’Alternatiba, les méthodes de travail et les objectifs de Bizi!, ont eu lieu ou sont en cours d’organisation à travers le monde. Près de 700.000 personnes ont participé à ces événements et cette nouvelle dynamique citoyenne a eu un rôle important dans les mobilisations pendant la COP21 et depuis. Face à la montée des périls, le message de Mariama Diallo est porteur d’espoir : “Notre planète a chaud, les mers avancent et les océans se déchaînent. La survie de notre espèce et de tant d’autres est menacée, affaiblissant les populations les plus vulnérables. Au Sud, la crainte des phénomènes climatiques extrêmes à l’origine de famines, de migrations, de maladies, de déliquescence des territoires, occupe continuellement les esprits. Les promesses et conclusions des arènes internationales de négociation sonnent comme une chimère. Que faire? La bonne nouvelle est que nous avons encore une fenêtre pour rectifier le tir. A Dakar comme à Bayonne, le changement souffle, comme un vent qui se lève. Des alternatives apparaissent partout et essaiment sur nos territoires.

 

A Dakar comme à Bayonne,
le changement souffle,
comme un vent qui se lève.
Des alternatives apparaissent partout
et essaiment sur nos territoires.

Un symbole fort

L’édition 2018 d’Alternatiba Bayonne sera donc suivie de très loin. 30.000 personnes sont attendues lors de ce week-end qui verra le Pays Basque accueillir l’arrivée du Tour Alternatiba. Cette grande opération de sensibilisation et de mobilisation, sera partie le 9 juin de Paris et aura traversé cinq Etats européens, 200 territoires différents et parcouru 5.800 km en quatre mois avant de terminer à Bayonne.

Le symbole est fort : le Tour Alternatiba part de la ville de Paris, où la COP21, grand succès diplomatique, n’a pas réussi à solutionner le dérèglement climatique, qui est depuis en cours d’aggravation et d’accélération, et s’en va vers les territoires, où la population et les collectivités locales peuvent mettre en route elles-mêmes la transition vers un monde plus sobre, plus solidaire et plus convivial.

Il se termine à Bayonne en Euskal Herria, où l’on a vu qu’une initiative d’un petit groupe local a pu déclencher une mobilisation citoyenne sur tout l’Hexagone mais aussi ailleurs en Europe et dans le monde.

Bref, si on y croit et qu’on s’organise pour, tout est encore possible !

L’objectif d’Alternatiba 2018 est donc à la fois de contribuer à la mobilisation internationale contre les causes de la déstabilisation du climat qui menace l’humanité, et de travailler au changement d’échelle des alternatives concrètes au changement climatique, ainsi qu’au portage de projets territoriaux de sobriété et de transition énergétique, écologique et sociale.

Processus participatif

Alternatiba, c’est aussi un processus participatif qui permet au plus grand nombre de s’impliquer dans son organisation, permettant d’innombrables rencontres, connexions et naissances de nouveaux projets. Les réunions, commissions, espaces de travail et d’élaboration sont ouverts à tous les acteurs et actrices de la transition, porteurs et porteuses d’alternatives et d’expériences innovantes, ou aux simples citoyen·n·es désirant aider à construire un monde et un Pays Basque meilleur, plus sobre, soutenable et solidaire. Jeunes et anciens, gens de l’intérieur ou de la côte, tout le monde peut contribuer à sa mesure à cette étonnante aventure collective, qui relie le Pays Basque au monde entier.