30 ans, ca suffit !

PrintFriendly and PDF

DélégationPBMoins de deux pages sur 23 ont suffi à la Cour d’Appel de Paris pour refuser, le 8 octobre 2019, à M. Frédéric Haramboure, le bénéfice d’une liberté conditionnelle à laquelle il peut prétendre depuis maintenant près de 12 ans et qui lui a déjà été refusée.

M. Haramboure a été membre du commando Argala de l’ETA et a été condamné, à ce titre, pour plusieurs crimes. Cette décision repose d’abord sur l’appel du Parquet antiterroriste qui, à ce jour, conteste systématiquement les décisions du Tribunal d’application des peines lorsqu’elles sont favorables aux prisonniers basques. Elle se fonde ensuite sur un déni du processus de paix intervenu au Pays Basque, sur le refus de tenir compte de l’implication de M. Haramboure dans cette démarche de paix et sur le mépris de son état de santé. Cette décision reflète le désir de voir M. Haramboure mourir en prison.

Si cette jurisprudence est maintenue, c’est bien alors la responsabilité de l’autorité politique de se saisir d’une situation qui aujourd’hui tend à créer de la frustration et de la colère.

Nous refusons que tous les efforts mis en œuvre depuis près de 10 ans pour construire une société pacifiée soient remis en cause par un désir de vengeance.

Nous appelons les élus et les représentants des organisations politiques et sociales à venir participer à la matinée de réflexion du 2 novembre.

Au lendemain du bilan d’étape des deux ans de création de l’espace de dialogue ouvert avec le Ministère, nous vous proposons de participer à une matinée de réflexion et de travail qui réunira l’ensemble des acteurs économiques et sociaux, les élu.e.s ou encore des citoyen.ne.s de notre territoire impliqués dans le processus de paix.

Une nouvelle étape s’ouvrant à nous, cette matinée permettra notamment de définir les enjeux et perspectives de la dynamique “Orain Presoak – Maintenant les Prisonnier.e.s”.

Nous vous donnons donc rendez-vous le samedi 2 novembre 2019 à la Maison des Associations de Bayonne de 9h00 à 12h30.

Merci de bien vouloir vous inscrire via ce formulaire d’inscription : INSCRIPTION

Nous vous enverrons au plus vite les informations sur le déroulé de la matinée.

Vous trouverez ci-dessous le bilan d’étape de l’espace de dialogue qui a été rendu public lors de la conférence de presse du 4 octobre 2019.

Comptant sur votre présence.

Au nom de la délégation du Pays Basque :

Jean-René Etchegaray- Président de la Communauté d’Agglomération du Pays Basque- Maire de Bayonne (UDI)

Kotte Ecenarro- Vice Président  en charge des finances de la Communauté d’Agglomération du Pays Basque et Maire d’Hendaye (PS)

Michel Veunac-Vice Président en charge l’Attractivité touristique, l’économie bleue- Maire de Biarritz (Modem)

Alain Iriart- Vice Président en charge de l’Assainissement et des eaux pluviales (EHBAI)-Maire de St Pierre d’Irube

Lucien Betbedère- Président du Biltzar des Maires -Maire de Mendionde

Max Brisson sénateur LR des Pyrénées-Atlantiques et conseiller départemental

Vincent Bru- Député Modem apparenté- 6ième circonscription des Pyrénées-Atlantiques

Frédérique Espagnac- Sénatrice PS des Pyrénnées-Atlantiques et Conseillère Regionale Nouvelle Aquitaine PS

Emilie Dutoya- Conseillère Regionale Nouvelle Aquitaine PS

Alice Leiciagezahar- Conseillère Regionale Nouvelle Aquitaine EELV

Michel Tubiana-Président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme- Artisan de la paix

Michel Berhocoirigoin- Artisan de la paix

Anaiz Funosas- Présidente de Bake Bidea- Le chemin de la paix

30 urte aski da !

Bi orri baino guttiago 23ren gain, aski izan zaizkio Parisko Dei Gorteari, 2019ko urriaren 8an, Frédéric Haramboure-en baldintzapeko askatasuna ukatzeko. 12 urte dira baldintzapeko askatasunerako eskubidea duela eta ez da lehen aldia ukatzen zaiona.Haramboure jauna, ETAko Argala komandoko kidea izan da eta karia hortara, hainbat krimentzat kondenatua izan da. Erabaki hau, Terrorismoaren Kontrako Ministerio Publikoaren helegitearen ondotik dator. Honek, sistematikoki errefusatzen ditu Zigorrak Ezartzeko Auzitegiaren erabaki guztiak, euskal presoen aldekoak direnean.  Ez ditu ere Euskal Herriko bake prozesua eta Haramboure jaunak hortan duen parte hartzea kontutan hartzen eta muzin egiten dio bere osasun egoerari. Erabaki honek, Haramboure jauna kartzelan hiltzeko xedea du.Erabakia mantentzen bada, agintari politikoaren ardura izanen da frustrazioa eta haserrea eragiten duten egoera honi aurre egitea.Ez dugu onartzen azken 10 urteetan gizarte baketsu bat eraikitzeko ezarri diren indarrak mendeku gogoak zapuztu ditzan.
Azaroaren 2an antolatzen dugun gogoeta momentura etortzera gomitatzen ditugu hautetsi eta erakunde politiko eta sozialetako ordezkariak.

Euskal Herriko delegazioaren izenean:

Jean-René Etchegarai, Euskal Herriko Herri Elkargoko Lehendakaria eta Baionako auzapeza (UDI)

Kotte Ecenarro, lehendakari ordea, finantza karguduna eta Hendaiako auzapeza (PS)

Michel Veunac, Euskal Herriko Elkargoko lehendakari ordea, Turismo erakargarritasuna, ekonomia urdinaren karguduna, Akitania berriako lurralde kontseilaria eta Miarrizteko auzapeza (Modem)

Alain Iriart, Euskal Herriko Elkargoko Lehendakari ordea saneamendua eta euritako uren karguduna (EHbai) eta Hiriburuko auzapeza.

Lucien Betbedère, Auzapezen Biltzarreko Lehendakaria eta Lekorneko auzapeza

Max Brisson, Atlantikoko Pirenetako Senataria-Departamendu kontseilari (LR)

Vincent Bru, Pirineo Atlantiketako Diputatua (Modemeri lotua).

Frédérique Espagnac , Senataria eta Akitania Berriako lurralde kontseilaria (PS)

Emilie Dutoya, Akitania Berriako lurralde kontseilaria (PS)

Alice Leiciagezahar, Akitania Berriako lurralde kontseilaria (EELV);

Michel Tubiana, Giza Eskubideen Ligako Ohorezko lehendakaria eta Bakegilea

Michel Berhocoirigoin, Bakegilea

Anaiz Funosas, Bake Bideako lehendakaria