Lurrama 2012 mémorable par Maryse Cachenaut

Lurrama 2012 restera sans aucun doute dans nos mémoires: plus que jamais fête de l’agriculture paysanne et durable avec un programme riche: vitrine des démarches de qualité avec un marché fermier fourni, gastronomie à l’honneur avec l’ensemble des repas qui a affiché complet! Mais c’est aussi un espace pédagogique (avec ses tables rondes, démonstrations, ateliers pédagogiques pour les enfants…).

Pour une «Pac (Politique agricole commune)
paysanne et citoyenne»
Tel était le thème de Lurrama 2012. En effet une nouvelle réforme de la PAC sera mise en place en 2014, mais le débat et les négociations entre Etats sont déjà amorcés depuis un moment. Le maintien de l’agriculture dans nos territoires dé-pend du choix des paysans sur leurs fermes (pour aller vers plus de qualité, d’autonomie, de respect de la nature…), de celui des consommateurs mais aussi de la politique agricole qui est mise en place. Jusqu’à aujourd’hui la PAC a favorisé les plus grandes exploitations en distribuant les aides à l’hectare. C’est ainsi que 80 % des aides sont perçues par 20 % des paysans, que certains grands céréaliers français nantis achètent des résidences secondaires ou des terres en Roumanie, tandis que d’autres n’atteignent pas le SMIC. C’est donc sur une plus juste répartition des aides que le ministre a en partie été interrogé lors de sa visite à Lurrama lorsque il a rejoint la tribune où se tenait la table ronde. Nous avons pris acte de sa volonté de maintenir le budget agricole, de répartir les aides plus équitablement (il réfléchit à une meilleure valorisation des premiers hectares avec un système de dégressivité), de ne pas oublier le soutien à l’élevage et la zone montagne, sans occulter cependant que tout ceci doit être négocié avec les autres Etats et au Parlement européen.
Le ministre a pris également du temps pour rencontrer à l’issue de la table ronde des représentants d’ELB sur les dossiers agricoles locaux: pas de promesses mais des portes ont été ouvertes sur des pistes de réflexion; on verra si dans quel-ques mois des réalisations concrètes en découlent.

«Le Larzac est une utopie…
mais une utopie en marche
depuis 30 ans!»
Au final, si je devais dire le sentiment que me laisse cette édition, je retiendrais essentiellement cette idée qui nous vient de nos amis Aveyronnais invités de Lurrama 2012, lors de la projection samedi après midi du film «les brebis font de la résistance», qui retrace à partir de témoignages divers la lutte pour reprendre à l’armée Francaise 8.000 hectares de terres à dans le Larzac; lutte mémorable des années 70. Ce territoire du Larzac où la terre est gérée collectivement est le seul endroit de France où il y a plus de paysans maintenant que dans les années 70. Et un paysan de dire: «Le Larzac est une utopie… mais une utopie en marche depuis 30 ans!».
Ainsi, si le réalisme est de notre époque dans cette période difficile de crise au Pays Basque comme ailleurs, il n’empêche qu’ici aussi comme en Aveyron c’est l’utopie qui guide nos pas et nous fait construire chaque jour, dans différents domaines, des alternatives pour prendre notre destin en main.

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).