Courrier

Réponse à “Jean-Marc-en Kronika”
Enbata n°2246 du 27 septembre 2012

Jean-Marc, Tout d’abord, je voudrais te remercier pour ton courrier, te préciser que tu es bien plus âgé que moi, puisqu’en 1981, date marquante pour la relation entre nos deux familles, tu avais 21 ans quand j’en avais à peine 6.
Je te confirme que nous avons des valeurs en commun et que j’ai toujours trouvé ton positionnement politique intéressant et ta manière de te mettre en scène efficace et souvent amusante.
Comme tu le sais, je ne suis pas fan des autoroutes, qu’elles soient idéologiques ou dédiées au transport de marchandises.
Ainsi se trompait Barrère dans son rapport de salut public sur les idiomes en 1794 en déclarant que: «Le fédéralisme et la superstition parlent bas-breton, l’émigration et la haine de la République parle allemand, la contre-révolution parle italien et le fanatisme parle basque».
C’est ce que Carlton. J. Hayes dans sa typologie des nationalismes qualifie de nationalisme jacobin, c’est ce que j’écrivais dans mon mémoire de science politique il y a déjà 15 ans.
Alors si «le pouvoir absolu corrompt absolument», avis que je partage avec toi et Montesquieu, disposant d’un simple pouvoir d’influence et d’opposition, je n’ai pas encore le luxe de renier les bases idéologiques de mon engagement politique.
Je me considère socialiste, républicain, dé-centralisateur eskualzale et bien dans ses baskets, c’est probablement pour ça que je n’ai pas signé le fameux texte.

De l’identité
Oui l’identité est au cœur de la démarche territoriale, puisqu’elle est le moteur des actions spécifiques mises en place avec succès sur notre territoire et souvent portée ab initio par toi et tes amis.
Non l’identité dans le cadre républicain, à elle seule ne justifie pas la création d’une collectivité territoriale spécifique comme j’ai pu l’entendre en Assemblée plénière du CEPB.
Non l’identité dans le cadre républicain, à elle seule ne justifie pas le refus de création d’une collectivité territoriale spécifique.
Oui le Pays Basque existe dans la République, connu, reconnu et exemplaire sous la forme du “pays” grâce au moteur de l’identité et à nous tous, il pourrait aussi être reconnu comme collectivité.

De la peur
Du nationalisme, abertzale ou jacobin, des postures idéologiques qui sont toujours portées par les mêmes, pour effrayer, exister ou compter.
Du vote du second tour, pour lequel tout le monde signe un texte flou, préparant en coulisse la prochaine pirouette ou enchère.

De l’efficacité
Du principe de subsidiarité que j’ai évoqué à plusieurs reprises en plénière du CEPB, de l’échelon politique le plus efficace pour exercer une compétence, seul critère qui convaincra la majorité des parlementaires consultés.
De l’efficacité du droit commun de la future loi de décentralisation qui permettra l’expérimentation d’une collectivité ou un autre objet institutionnel, face à un hypothétique droit dérogatoire.
Alors fallait-il ouvrir une nouvelle voie, une 3ème voie, d’abord majoritaire dans le rang des élus socialistes, je le crois, car la République et le Pays Basque valent bien un débat sincère.
J’espère que tu ne m’as pas trop attendu samedi, j’aurais pu venir, me maquiller et tenter de séduire, je pense qu’Urrugne, Ustaritz et mon cher Bayonne, méritent mieux qu’un simple flirt, apprenons à nous connaître, car même l’union libre se cons-truit sur la sincérité des engagements. Alors je te dis laster arte Jean-Marc.

Mathieu Berger
conseiller régional PS

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).