Municipales : au milieu du gué

L’Edito du mensuel Enbata

Depuis 2020, les 158 équipes municipales d’Iparralde sont à pied d’œuvre dans leurs communes. Les dernières élections municipales qui s’étaient déroulées en pleine pandémie de COVID avaient également permis de composer le Conseil Communautaire de la Communauté Pays Basque.

Pour les abertzale, ces élections avaient été synonymes de confirmation dans les communes déjà gagnées en 2014 comme Baigorri, Uztaritze, Aiherra, Muskildi… On retiendra aussi la forte progression symbolisée par l’accession aux majorités dans des communes comme Ziburu, Urruña ou encore Itsasu. Un succès électoral qui porte le mouvement abertzale vers de nouvelles responsabilités au niveau municipal et communautaire.

Depuis, de nombreux chantiers ont été engagés par les nouveaux élus. Le dossier de la préservation du foncier et du logement a bien entendu pris une place primordiale dans le quotidien des mairies et de la CAPB. Réglementation sur le changement d’usage, mise en place de la compensation, blocage de ventes spéculatives, généralisation du Bail Réel Solidaire, ou encore acquisition de foncier public, les élus essayent – avec le soutien des mouvements citoyens – de faire preuve d’imagination pour contrer la machine spéculative. Mais, toutes les municipalités ne sont pas au rendez-vous ! Des PLU comme ceux d’Arbonne, Mouguerre ou Cambo sont encore bien en deçà des exigences populaires et les objectifs du Programme Local de l’Habitat (PLH) déjà insuffisants pourraient ne pas être atteints. Le travail de fond dans les mairies, en particulier depuis le mandat en cours, c’est la mise en place d’instances de participation citoyenne dans un nombre de plus en plus élevé de communes. Car on ne décide plus comme avant et les habitants ont leur mot à dire tout au long du mandat. Bien manger dans les cantines, agriculture paysanne et durable, mobilités douces, politique linguistique et accompagnement social des publics de plus en plus fragilisés par les réformes libérales successives, … autant de dossiers moins médiatiques mais tout aussi stratégiques et vitaux pour la population locale.

Le temps du mi-mandat est déjà un moment important où l’on dresse un premier bilan. C’est aussi l’exercice auquel se livre la commission Hitza Hitz de Bizi qui a présenté son rapport de mi-mandat récemment. L’analyse des engagements pris en 2020 et le suivi des réalisations donnent à voir que le compte n’y est pas en matière de lutte contre le dérèglement climatique. Les efforts existent mais face à l’emballement dont nous mesurons chaque jour les conséquences palpables, y compris localement sur notre territoire, le niveau d’ambition doit être rehaussé. Ce n’est plus une question de choix politiques mais de survie.

A l’heure où l’État se désengage de plus en plus et où les compétences les plus nécessaires aux habitants ne sont plus assumées à la hauteur des besoins, investir de manière encore plus importante le niveau municipal permet de construire des alternatives locales. Entre les élections municipales de 2020 en Iparralde et celles de ce mois de juin en Hegoalde, les mouvements abertzale de gauche montrent leur attachement à cette gestion de proximité et sont devenus la première force municipale du Pays Basque.

Réussir le savant mélange entre mobilisations sociales et travail institutionnel, c’est la potion magique du camp abertzale pour mener les batailles d’aujourd’hui et de demain. Alors que le processus Bagira mène en ce moment une enquête participative pour définir la feuille de route des prochaines années, nul doute que le résultat de ce travail viendra alimenter de manière constructive les programmes municipaux de 2026. Le Congrès d’EH Bai a déjà annoncé la couleur : 2026 sera la campagne municipale de l’étape institutionnelle suivante. Afin de ne pas s’enfermer dans le mode de gouvernance de l’Agglomération et de doter le territoire de plus de compétences et de moyens pour les exercer, une accumulation de forces sera nécessaire en faveur d’une évolution administrative de notre institution.

D’ici là, sur le long chemin vers un Pays Basque plus souverain et plus soutenable, les 7 et 8 octobre prochains, Bizi ! mettra en lumière son projet de territoire à l’occasion des journées Euskal Herri Burujabe qui seront également source d’inspiration pour les élus locaux.

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).

5 thoughts on “Municipales : au milieu du gué

  1. Je suis toujours aussi surpris de voir a quel point BIZI controle EHBai . Mais quand on mélange associatif et politique , cela a toujours un impact négatif sur la politique et méme sur le militantisme politique . Nos militants sont utiliser a droite a gauche pour occuper des résidences secondaires ou airBnB , organiser des manifestations , enfiler des t-shirts , remplir des questionnaires , préparer la grande féte de BIZI .
    Et la politique dans tous cela ?????
    Mais ne parlons pas de politique , tous le monde risque d attraper la migraine .
    Aprés la grande manipulation et le fiasco de la direction d EHBai sur les elections sénatoriales , ou nous avons passer 6 mois a discuter avec Espagnac , mais aussi avec le moindre petit groupuscule inutile de gauche du Pays Basque . Nous nous sommes laisser manipulé par Espagnac , sans en aucun moment penser a monté notre propre liste de 3 candidats et 2 suppléants . Je félicite Espagnac , elle nous a ridiculiser , a lire l Art de la guerre de Sun Tzu !!!
    Avons nous commencé a travailler sur les futures elections municipales de Anglet , Bayonne , Biarritz , Boucau , Tarnos ?? Il faut trouver des tétes de liste assez rapidement pour qu ils est le temps de se faire connaitre au plus grand nombres et imprimées quelques bulletins municipaux avec nos idées .
    Avons nous commencé a travailler sur les futures elections européennes , monter la aussi une liste EHBai et etre la formation politique qui fait le meilleur score en Pays Basque . Et surtout pas de discution inutile avec RPS ou EELV .
    Nous sommes des indépendantistes , pas des bouffeurs de pissenlit . Au boulot !!!

  2. Antton, zergatik ez zara joaten EAJra haiekin lan egitera eta zure analisi paregabeak haiei eskaintzera? Ez gehiago sufritu ekertiar eta ekologista horien ondoan, zure tokia han da, Etxelekurekin. Au boulot! Euskal eskuina eraikitzera.

    1. Bai !
      Barkamena eskatzen diat . Ez nezazula Politburo aintzinean pasarazi .
      Prest niz hemen ene bekatu guziak aitortzeko !!

      Bai , sentitzen diat ene gorputzan , eskuineko pozoina barreatzen hari dela .
      Bai , ainitz guztatu zaut La Dame de fer filma . Zein ederra den Meryl Streep , 1980 hamarkadako arropetan .
      Bai , maite diat ere Charlton Heston eta bere From my cold dead hands famatua , John McCain Arizona-ko Senaturi izan dena , Josu Jon Imaz Ipar Euskal Herria maite zuelakotz et Carlos Iturgaiz euskaraz mintzatzea maite baitu .
      Bai , maite diat ere musika kontserbadore ta tradizional batzu eskutatu , aitu , entzun . Dolly Parton eta bere Jolene edo 9 to 5 , langileen ereserkia .

      Kontent zira !!
      Edo ene izena ezarri behar dut BIZI-ren formakuntza batean , ene burua zuzentzeko ???

      P.S. Zure formakuntza kulturala hobetzeko . Youtube – Weimar – Anders als die Andern

      1. Sinpleki erraten nizun zentro-eskuindarra izanez gero gune aproposagoa baduzula EAJn. Ez zen ezta kritika bat, ez zara herri hontan eskuindar bakarra, urrundik ere. Zertako delirio horiek, “politburo” eta ez dakit zer? Zinez bertze planeta batean bizi zara.

        1. Ez , zuk nahi duzuna da , EHBai ezkerreko punta punttan ta anti-kapitalismoan atxiki , eta nik bezalakoek kanporatzea .
          Zoazte EAJ-rat edo fuera de aqui !!!!

          Nik galdegiten dutan gauza bakarra da , EHBai-ek presenta dezala 5 hautagaia senatuko hauteskunde etarat !
          Eta zuk ez duzu holakorik nahi ???
          Zer galdegiten duzu zuk ? Zer proposatzen duzu ? Zoin dira zure ideiak ?
          Abertzale batek ez ote da kapable senaturi lana egiteko , lege batzu sustengatuz , proposatuz edo bozkatuz ?
          Gaurko egunean gure bazterretan ainbertze auzapez bakarrik sentitzen dira , administrazio paperekin itota , gobernuak eta Frantziako alderdi politikek ez dute deus egiten gauzak hobetzeko ! Badela hilabete bat , Aramitze-ko auzapezak bere demisioa ere eman du .

          Enfin ez du balio hemen kexatzea .
          Musika puxka bat eguna alegeratzeko . Youtube – Ji Ji Ji – Estadio Único de La Plata – Indio en Concierto .

Comments are closed.