Le sens de la démarche

Décembre 1996, le syndicat ELB occupe pendant 8 jours la Direction départementale de l’agriculture (DDA). (©Enbata)
Décembre 1996, le syndicat ELB occupe pendant 8 jours la Direction départementale de l’agriculture (DDA). (©Enbata)

J’écoutais récemment dans ma fromagerie, d’une oreille distraite, l’auteure Fatou Diome invitée de France Inter venue parler de son nouveau recueil de nouvelles ; elle disait qu’elle avait appris de son grand père “à apprendre à avoir le pied marin” et non “avoir le pied marin”.

Je me suis dit que cette formulation pouvait à plusieurs titres convenir à ce que j’ai appris de Michel Berhocorigoin : il avait l’audace du marin, le sens de l’équilibre, tout en ne cessant de ramer, en sachant vers quel horizon il voulait aller, apprenant de chaque expérience.

Au delà des images, d’un point de vue pragmatique, dans les batailles partagées avec Michel à ELB, Laborantza Ganbara, Lurrama, avant de dénoncer, de défendre, de réagir, d’agir, de construire, il nous a montré l’importance des mots. Il s’agissait de concevoir l’idée, le projet, de le faire avec les autres, émettre des doutes, douter de soi, rassembler les arguments, écrire l’idée et enfin construire.

Dans ce processus, cet exercice qui va de l’émergence de l’idée, son écriture collective, jusqu’à l’élaboration de l’action, Michel était moteur on le sait.

Son moteur à lui ? L’utopie, l’amour de sa terre, la quête de justice probablement en partie… Ces valeurs on les retrouve d’une certaine façon dans les déclinaisons concrètes des pétales de l’agriculture paysanne que Michel a définie avec la Conféderation paysanne : le travail avec la nature, la qualité des produits, l’autonomie, la répartition équitable des moyens de production, la transmissibilité, le développement local et du territoire.

De plus, dans la “démarche de l’agriculture paysanne” comme la concevait Michel, le mot “démarche” a toute sa place et sa légitimité. Car chacun peut avec son envie et son humilité entrer dans la démarche en partant parfois de loin. Enfin dans les grands principes énoncés en amont des six pétales la marguerite de l’agriculture paysanne, il en est un que Michel ne perdait pas de vue, celui de raisonner à long terme et de façon globale.

Dans la “démarche de l’agriculture paysanne”
comme la concevait Michel,
le mot “démarche” a toute sa place et sa légitimité.
Car chacun peut avec son envie
et son humilité y entrer en partant parfois de loin.

Une vision complète, radicale même. Mais, la radicalité n’est pas toujours là où on croit. Dit autrement, en l’illustrant sur l’agriculture paysanne, il ne suffit pas d’être “radicalement bio”, ou “radicalement équitable”, ou “radicalement dans le développement local ou le partage des moyens de production”, ou enfin, radicalement quelque chose mais seul à le faire. Ce que j’ai compris avec Michel c’est que l’enjeu, la force du projet réside à l’embrasser entièrement et ensemble.

Puis, on peut prendre sa part à la hauteur de ses capacités et de ses moyens, mais en s’inscrivant dans cette vision locale, globale et collective. Le parcours près et à côté de Michel compte et va continuer de compter. 

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).