BrebetaERe
Gai Berezia

Iparralde : un territoire d’expérimentation en matière de réappropriation linguistique

Seaska - Au-delà des interdits, près de 100% des 157 élèves des collèges de Seaska -Piarres Larzabal, Xalbador et de Manex Erdozaintzi Etxart- qui devaient passer le brevet ont rédigé les épreuves en euskara. Cela n’a pas été une décision facile, outre le risque de ne pas obtenir le Diplôme du Brevet, certains élèves ayant subi le jour même de l’examen des pressions dans les centres d’examen pour qu’ils rédigent en français.
C’est avec une grande joie que nous venons d’apprendre que les épreuves de sciences du brevet (Biologie et Physique) rédigées par les élèves en euskara ont été corrigées et notées. Toutes nos sincères félicitations donc aux élèves et familles qui ont contribué à cette étape importante en faveur de l’euskara. En plus de faire preuve de courage, c’est bien un acte de solidarité intergénérationnel sans égal qu’ils ont accompli et grâce à leur engagement, les générations prochaines pourront ainsi passer le Brevet en euskara. (...)

Udalbiltza
Gai Berezia

Udalbiltza, l’institution nationale basque

Iruzkin 1
Alda! - Udalbiltza, l’assemblée des communes et élus municipaux du Pays Basque, est l’institution nationale basque reposant sur la collectivité territoriale de base. Elle reconnait qu’Euskal Herria est une nation et aide l’articulation politique d’Euskal Herria en tenant compte de la territorialité et en promouvant les relations entre les mairies de toutes les provinces.
Dans une Europe où des nations sans États s’affirment (Catalogne, Ecosse, Flandres,...) la démarche d’Udalbiltza n’est pas anachronique car elle s’inscrit dans un processus de prise en main par les peuples de leur propre avenir. Un bref rappel historique précédera la présentation des caractéristiques principales d’Udalbiltza ainsi que les prochains défis de cette institution. (...)
Le scrutin français du 18 juin a vu l’élection de cinq députés indépendantistes : trois Corses, un Martiniquais et un Polynésien.
Gai Berezia

Indépendantistes au Palais-Bourbon

Ellande Duny-Pétré - Le scrutin français du 18 juin a vu l’élection de cinq députés indépendantistes : trois Corses, un Martiniquais et un Polynésien.
En revanche, du fait de leurs dissensions internes, les Canaques ne sont pas parvenus à élire un des leurs. (...)
Chagos
Gai Berezia

Un écrivain aux côtés des damnés de la terre

Enbata - C'est lorsqu'il revient pour la première fois à l'île Maurice en 1980, afin de rendre visite à sa tante, que Jean-Marie Gustave Le Clézio prend toute la mesure de la tragédie du peuple chagossien : l'exode forcé, l'exil organisé, la déportation méthodique d'une population de 4000 habitants, celle des habitants de l'archipel des Chagos, situé au coeur de l'océan-Indien, entre l'Afrique et l'Indonésie. Chassés de leurs îles, depuis la décision des Britanniques, prise en 1965, de permettre aux Etats-Unis d’installer une base militaire sur l’atoll de Diego Garcia, les Chagossiens furent contraints de partir pour Maurice et les Seychelles.
Issu d’une famille bretonne immigrée de l’Ile Maurice, écrivain dont l’oeuvre est traversée par le souci des populations minoritaire, J. M. G. Le Clézio mène depuis quelques années un combat pour le droit au retour de ce « peuple pacifique », dit-il, issu d’anciens esclaves venus d’Afrique de l’Est et qui, depuis le début des années 1970, errent dans les marges des villes mauriciennes. Une résolution portée par les Mauriciens et les Chagossiens, adoptée à l’Assemblée générales des Nations unies le 22 juin 2017, malgré l’opposition britannique et américaine —sans oublier «l’incompréhensible et scandaleuse» abstention de la France, regrette-t-il, relance la possibilité d’une reconnaissance du droit et de l’identité de ce peuple. (...)
Elkartasun1
Gai Berezia

Elkartasun erauntsia EHZren alde!

Enbata - Azken egunetako eta asteburuko eguraldi txarraren gatik EHZ Festibalaren 3 egunak ostiraletik goiti bertan behera uztea erabakia izan da. Sostengu mezu eta ekitaldi erauntsiak asteburu osoa markatu du.
Antolatzaileek azpimarratu dute EHZ beti izan dela hiru eguneko festibal bat baino gehiago eta argi utzi dute dituen baloreetan oinarrituz, Euskal Herria Zuzenean elkarteak aitzina segitu behar duela, eta segituko duela... "bizirik, bat eginik eta geroari so indarrez beterik".
Otsofest
Gai Berezia

Otsokop-en lehen Otsofest-a!

Enbata - Otsokop kontsumitzaileen elkarteak gaur egun 400 kide pasa kondatzen ditu eta udaberri huntan denda edo epizeria bat ireki du Baionako San Izpiritu auzoan. Epizeria astean bi egunez irekia da eta kideek hor eros ditzazkete tokiko ekoizpenak, gehienak biologikoak eta prezio duinean. Hori posible da arartekolari guti baita ekoizle eta eroslearen artean eta ibilmoldea beren gain hartzen baitute kideek, bakoitzak hilabetean 3 ordu lan eginez kooperatiba gisa ari den elkartean. Otsokop epizeria baino gehiago da, kideen arteko harremanak laguntzen dituen leku bat, bestela kontsumitzeko parada eskainiz.
Jarraian, Kanalduderen erreportaia eta Joxet Otsokop kidearen zonbait ohar lagun, Otsokop-en ezagutza egiteko parada dugu, uztailaren 8an Otsofest-ean sakontzen ahalko dugunaena Baionako Gaztetxean 14:00etarik goiti.(...)
Hauteskunde
Gai Berezia

Législatives en Pays Basque

Iruzkin 1
Enbata - L’abstention a été un peu moins forte en Pays Basque que dans l’ensemble de l’Etat français, qui a vu moins d’un électeur sur deux se rendre aux urnes lors du premier tour des législatives du 11 juin. Elle s’est encore aggravée au second tour. Malgré cela, le score d’Euskal Herria Bai (EHB) est en nette progression tant en voix, passant de 11.423 voix en 2012 à 12.665 voix en 2017, qu’en pourcentage, passant de 8,80% en 2012 à 10,42% en 2017.
A l’issue du premier tour, EHB est devenue la troisième force politique d’Iparralde, derrère la République en marche et Les Républicains. Suivent le PS avec 9,62%, la France Insoumise avec 9,01%, le FN 6,14%, les Verts 3,59%, le PC 1,75% et le PNV 1,17%. (...)
Navarra_-_Zonificacion_linguistica
Gai Berezia

33.000 Navarrais changent de statut linguistique

Ellande Duny-Pétré - Le parlement foral adopte une loi qui permet à 43 municipalités de la province de quitter la zone hispanophone et de rejoindre la zone linguistique mixte, euskara/espagnol.
La Navarre est divisée en trois zones linguistiques différentes définies par la loi forale de l’euskara de 1986 : une zone bascophone de 63 municipalités toutes situées au nord de la province, une zone mixte à hauteur d’Iruñea avec 55 municipalités, et une zone non bascophone au sud, avec 154 communes. Le statut de la langue basque en matière d’enseignement, de signalétique et de critères de recrutement des fonctionnaires des collectivités territoriales est différent selon les trois zones. (...)
Larunbata honetan, ekainaren 24an Seaskako Ikastolen Kontseilua iragan da, 34 ikastoletako 110 ordezkari bildurik biltzar nagusian. Ikastolen Kontseiluak Brebeta euskaraz izaten segitu behar dela aldarrikatu du Hezkunde Ministeritzari begira eta hizkuntza politikan atzerapausorik ez duela onartuko adierazi. Heldu den ostegunetik goiti debekuen gainetik Brebetako zientzietako froga euskaraz eginen duten ikasleei eta kolegioei sustengua adierazi diete "Brebetea Euskaraz" zion afitxa eskutan. Gisa berean heldu den ostegunean ekainaren 29an oren batetan  Donibane Garaziko Zitadela, Kanboko Errobi eta Ziburuko Piarres Larzabal kolegioen aitzinean eginen diren elgarretaratzeetarako deia ere egin dute.
Gai Berezia

Brebeta ere euskaraz

Seaska - Bordaleko Akademiako Errektoretzak ez du onartu Ziburuko Piarres Larzabal kolegioan, Kanboko Xalbador kolegioan, Manex Erdozaintzi Etxart kolegioan 3.ean eskolatuak diren 157 ikasleek brebetako azterketak euskaraz segitzen pasa ditzaten eta bereziki zientzietako azterketa 2017ko ekainean euskaraz egin dezaten. Azterketa gehigarri hori aurten sortu da Kolegioko Erreforma berriarekin eta teorian tokiko hizkuntzak ez zituen kaltetu behar erreformak. Hezkuntza ministeritzari galdegin diogu behar diren neurriak har ditzan zientzietako azterketak euskaraz pasatuko dituzten ikasleak kaltetuak ez izaiteko, baina momentuz Errektorearen ezetza baizik ez dugu jaso.
Euskara ez da familiarentzat bakarrik mugatua den hizkuntza bat. Gaurregun onartua da erakaskuntzarako hizkuntza dela euskara baina eta Hezkuntza ministeritzak ez du oraindik barneratu azterketarako hizkuntza ere badela. Horregatik, hiru elkarretaratze antolatuko ditugu ekainaren 29an, arratsaldeko 13tan, azterketa guneak diren Garaziko Citadelle kolegioaren, Kanboko Errobi kolegioaren eta Ziburuko Piarres Larzabal kolegioaren aitzinean. (...)