Prochaine étape, la concurrence fiscale à la baisse avec l’Allemagne ?

PrintFriendly and PDF

DumpingSocial

Par Jean-Joël Ferrand

Dans sa chronique économique d’Enbata n°2297 de mai dernier, Pantxoa Bimboire désigne à plusieurs reprises Xavier Fontanet comme “économiste”. Dans une de ses précédentes chroniques, j’avais découvert avec intérêt Michel Godet, économiste original. Du coup je me suis renseigné sur la formation et les ouvrages de Xavier Fontanet dont la lecture nous est chaleureusement recommandée dans cet article d’Enbata. Ce que j’ai trouvé m’amène à faire quelques commentaires (mais les “idées reçues” citées dans l’article permettaient déjà de pressentir le problème).

Tout d’abord Xavier Fontanet n’est pas économiste, ni de formation ni de profession. Il a fait des études d’ingénieur et un master de management, il a été un grand patron (ce n’est pas une tare) à la tête d’Essilor et il siège encore à plusieurs conseils d’administration (L’Oréal, Schneider Electric). Il a dirigé la commission éthique du MEDEF (!). Chroniqueur aux Echos, il enseigne à HEC et a créé une fondation à visées pédagogiques après avoir constaté que dans les cours d’économie “tout est faux, nul, c’est de l’idéologie qui n’a aucun rapport avec la réalité. On porte Keynes au pinacle, on jette Bastiat et Hayek aux orties…

Ensuite et comme la citation ci-dessus le montre clairement, Xavier Fontanet n’a rien d’un penseur original dont les idées auraient du mal à se faire entendre. A l’heure où certains économistes se disent atterrés par l’hégémonie de la pensée libérale, Xavier Fontanet travaille à sa diffusion. Il fait par exemple l’éloge du modèle social allemand (comprendre : de son affaiblissement depuis 20 ans) ou du passage à la retraite par capitalisation en Nouvelle-Zélande. Comme la grande majorité des chroniqueurs économiques de la presse, il s’inquiète de la dette, de l’hypertrophie de la sphère publique en France et plaide pour une baisse drastique des impôts.

Pantxoa  Bimboire rêve d’entendre ce genre de propos à une heure de grande écoute, j’ai quant à moi l’impression que Xavier Fontanet n’est qu’un de plus de ces “économistes” libéraux qui tentent de nous faire partager leur “vision positive de la mondialisation et de la concurrence”, comme le soulignait Valeurs Actuelles.

Alors, maintenant que Pantxoa Bimboire nous a promis de nous faire partager d’autres de ses pensées, on peut se demander quelles propositions de Xavier Fontanet seront prochainement popularisées dans Enbata :
- la concurrence fiscale à la baisse avec l’Allemagne ?
- le remplacement de la sécurité sociale par des assurances privées en concurrence ?
- le durcissement des conditions d’indemnisation du chômage ?
Ou autres… la réponse le mois prochain ?

Quelques sources d’informations utilisées :
www.wikiberal.org/wiki/Xavier_Fontanet
www.lemonde.fr/economie/article/2013/02/04/m-fontanet-j-etais-un-candidat-naturel-a-l-expatriation-j-ai-decide-de-rester_1826860_3234.html
https://xavierfontanet.wordpress.com/category/le-livre-pourquoi-pas-nous/
www.valeursactuelles.com/economie/xavier-fontanet-celui-qui-fourmille-didees-pour-la-france-48194

  • Berripapera



  • Enbata sostengatu

    Kioskoetan

    Enbata sostengatu ! 40€-tarik goiti hilabete guziz zuen gutun ontzian Enbata aldizkaria lortuko duzue.

    Harpide zaitezte / Sostenga gaitzazue

  • Gaika

  • Hitz-gakoak

  • Bideoak

    bideoak