Lurzaindia crée son fonds de dotation

PrintFriendly and PDF
Maryse Cachenaut
Maryse Cachenaut
Itsasun laborari, Xapata, Itsasuko gerezi ekoizleen elkarteko, lehendakari, Lurramako lehendakari, EHLGko eta ELB sindikatuko kide.
Beste artikulu batzu

LurzaindiaLe monde agricole basque est en train de créer une société plus solidaire. Elle se dote, pour cela, d’outils spécifiques dont Lurzaindia qui maîtrise le foncier et le bâtit.

Après cinq ans d’activité, le bilan de Lurzaindia est plus que positif. Rappelons que Lurzaindia est issue de la transformation du GFA Lurra qui a acquis grâce à des milliers de souscripteurs des surfaces réparties sur l’ensemble du territoire basque depuis les années 70 : 379 hectares au total à ce jour.

En 2013 le GFA est devenu SCA (société à commandite par actions), changement de statut qui a permis un saut dans les capacités d’actions. En effet la SCA Lurzaindia peut désormais acheter de la terre mais aussi du bâti (bergerie par exemple), ce qui aura été à plusieurs reprises nécessaire pour permettre l’accès à l’installation d’une personne non issue du milieu agricole.

C’est ainsi qu’en cinq ans Lurzaindia, grâce à ses actionnaires solidaires a acquis 148 hectares, sauvegardé sept fermes, et permis d’installer huit paysan(nes) engagés dans une démarche qualitative (agriculture biologique, ou AOP Ossau Iraty, ou Idoki…).

La dernière acquisition en octobre 2018 dernier concerne une ferme à Saint-Just-Ibarre sur laquelle un jeune couple va s’installer avec des brebis tête noire, en transformant le lait, et en pratiquant l’agriculture biologique.

Le deuxième volet d’action important sur lequel travaille Lurzaindia depuis cinq ans, c’est le maintien d’un prix équitable des terres agricoles et la préservation de l’usage agricole.

Qu’est ce qu’un prix équitable ? Il s’agit d’un prix que l’activité agricole peut payer. Concrètement si un prix dépasse un seuil acceptable, Lurzaindia fait intervenir la Safer en préemption pour éviter une vente spéculative qui ferait référence sur le marché et aurait donc des conséquences sur des ventes futures (les biens étant évalués en fonction d’une moyenne du marché local). Ce travail rend donc service au monde paysan, certes, même si nous tenons à maintenir un prix d’achat équitable par égard pour les épargnants solidaires, permettant l’acquisition de ces fermes.

Etape décisive

Cet été 2018, une nouvelle étape décisive vient d’être franchie avec la création du Fonds de dotation Lurzaindia : celui ci permettra de recevoir des dons en nature de fermes ou des legs d’une part, mais également des dons numéraires d’autre part.

Dans l’esprit de la Charte de Lurzaindia, le Fonds pourra soutenir des projets respectueux de l’environnement, développant une économie de proximité, en défendant une agriculture qui va produire des aliments sains et de qualité !

Investir dans Lurzaindia est un acte citoyen,
car vous contribuerez à préserver la terre nourricière
pour les générations futures.
C’est participer à la construction de la sécurité alimentaire future,
avec une nature préservée !

Nous l’avons souvent dit et nous vous le répétons, investir dans Lurzaindia est un acte citoyen, car vous contribuerez à préserver la terre nourricière pour les générations futures.

Désormais vous avez le choix dans votre façon de soutenir : devenez actionnaire de la SCA Lurzaindia ou bien faites un don au Fonds de dotation Lurzaindia et accédez à une réduction fiscale (66% pour les particuliers, 60% pour les entreprises).

Agir avec Lurzaindia, c’est participer à la construction de la sécurité alimentaire future, avec une nature préservée !