Les candidats abertzale

PrintFriendly and PDF
Nikolas Blain
Nikolas Blain
Beste artikulu batzu

EHBAIekoHautagaiakD’élection en élection, Euskal Herria Bai a su prendre toute sa place dans le panorama politique d’Iparralde et compte aujourd’hui comme force politique majeure du territoire. Encore une fois en 2017, le mouvement abertzale présentera des candidatures sur les trois circonscriptions du Pays Basque aux législatives des 11 et 18 juin. Quand bien même ces élections, fortement déterminées par le résultat de la présidentielle, ne sont pas des plus favorables pour faire fleurir le message abertzale.

Les candidatures d’Euskal Herria Bai, mouvement abertzale, de gauche et écologiste, entendent redonner le sourire aux habitants de ce territoire, en prônant qu’un autre monde est possible et qu’il a de bonnes chances de se construire aussi ici, depuis le Pays Basque. La construction d’un quotidien et d’un avenir plus respectueux des personnes et de l’environnement ne peut se réaliser que dans une optique diamétralement opposée à celle en vigueur.

Aujourd’hui l’alternative économique, sociale et politique la plus crédible est celle qui prône l’inversion des logiques actuelles. C’est pourquoi, les candidatures d’EH Bai s’affirment en faveur d’un changement de système où la notion de profit sera remplacée par celle de besoin, où l’on mettra davantage d’humain dans les modes de production et de consommation, où la consommation et la production seront considérées comme un moyen et non comme un but, et où la politique et l’économie seront soumises à un contrôle démocratique renforcé.

Avec la création de l’EPCI, la Communauté Pays Basque devient l’espace de référence dans la gestion d’un certain nombre de politiques publiques (développement économique, aménagement du territoire, logement-foncier, transports, politique linguistique, etc.).

A l’avenir, les capacités de décider localement sur tous les domaines concernant les habitants du Pays Basque devront être renforcées.

De même, EH Bai souligne l’extrême urgence à résoudre les conséquences de la phase armée du conflit que le Pays Basque subit depuis plusieurs décennies. Le Pays Basque doit pouvoir envisager son avenir dans une optique de paix et de reconnaissance politique.

Enfin, la question de la langue basque, sera également au premier plan de la campagne d’EH Bai. Parce qu’elle est le socle de notre identité et aussi un facteur d’intégration pour nombre d’habitants de ce territoire, mais aussi parce que, à travers elle, nous contribuons à la diversité linguistique et culturelle de ce monde.

Enbata5