Epuration ethnique antisémite

PrintFriendly and PDF
Manifestation pour réclamer le retour des réfugiés et la fin du blocus de Gaza par Israël en avril 2018

Manifestation pour réclamer le retour des réfugiés et la fin du blocus de Gaza par Israël en avril 2018

Un livre, et un manifeste signé par de gens éminents (ci-devant Président de la République, premiers ministres, ministres, etc…) a récemment fait la une de tous les médias. Il s’agit de dénoncer un nouvel antisémitisme. J’y ai même lu l’accusation d’«épuration ethnique». Qui ne dénoncerait pas les faits concrets incriminés ? Mais signer en compagnie de qui ? Les signataires n’auraient-ils pas envers les arabo-musulmans les mêmes sentiments que les antisémites envers les juifs ? Les occasions de protester n’ont pas manqué jusqu’ici à ces âmes délicates.  Qu’ont-ils dit ?

A l’occasion des 70 ans de la création de L’État d’Israël plus de 60 Palestiniens ont été assassinés dans les mêmes jours sur la frontière de la bande de Gaza, dont une douzaine d’enfants. Je n’ai lu aucun manifeste de protestation signé de ces 300 signataires.
Ce n’est pas la première fois. Je me rappelle ce «Massacre des Innocents»  par lequel les Israéliens ont marqué la Noël 2009 : entre le 27 décembre, surlendemain de Noël et le 9 janvier, les balles Israéliennes assassinèrent 257 enfants et en blessèrent 1080 soit 20 morts et 83 blessés par jour : les enfants leur jetaient des cailloux. Hérode qui sévissait 2009 ans auparavant fait pâle figure à côté. Je n’ai pas souvenir d’un quelconque manifeste.
On ne compte pas les terres que les colons Israéliens se sont accaparés en Cisjordanie sur le dos des Palestiniens. Israël vient d’y construire plus de deux mille logements nouveaux, pour ses colons. Jérusalem est déclaré capitale d’Israël. Cette Cisjordanie que l’ONU avait réservée aux Palestiniens, les Israéliens, se référant à la Bible, la considèrent comme leur.
S’il y a des fondamentalistes du Coran , il y en a aussi de la Bible. Il y a bien longtemps que les chrétiens ne lisent plus la Bible à la lettre. Nous avons conscience que la Bible a plus de 3.000 ans d’âge et que l’homme a évolué en trois millénaires.
Grâce à une compréhension intelligente de la Bible entre autres. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a 2.500 ans, la Bible limita la soif de vengeance de l’homme, d’abord à sept pour un, puis à un pour un (œil pour œil, dent pour dent) pour en arriver au pardon prôné par Jésus Christ. Ce qui n’empêche que souvent l’homme en est resté à la vengeance illimitée primitive.
Israël ne serait-il pas revenu à la loi primitive, sans aucune loi, oubliant ce que les Juifs ont subi avec la Shoah et perdant ainsi petit à petit toute la sympathie que ce massacre leur avait apportée dans le monde entier. Quel dommage qu’il n’y ait pas eu de protestation contre ce « massacre des Innocents » contemporain !
Silence général aussi devant le mépris total par Israël de toutes les décisions de l’ONU concernant le territoire qu’elle leur a donnée.
Ce que vous qualifiez d’antisémitisme, et qui existe, n’est-il pas bien souvent la réaction de défense des Palestiniens dépossédés de leurs terres ? Cette Cisjordanie qui leur était destinée, ils n’y sont plus que des étrangers sous la surveillance des colons Israéliens qui se sont accaparés les champs les meilleurs.
Au nom de la Bible. Demandez donc aux autorités juives de Jérusalem de déclarer « obsolescents » ces passages du livre saint, comme vous demandez de le faire aux autorités musulmanes pour certains passages du Coran.
Je voudrais aussi rappeler à ces éminents Français les exploits de certains de leurs héros. Un certain Aussaresses avoue dans son livre « Services Spéciaux » avoir creusé au bulldozer un trou de100 mètres sur deux (p.70) pour y jeter les cadavres des arabes tués par ses soldats dans les rues de Philippeville. Attention délicate, par respect pour les convictions religieuses des victimes, le fossé était orienté vers La Mecque. Suite à cet exploit, on le chargea de « nettoyer » Alger. Il le fit en six mois : bilan avoué : 3024 « disparus » (p.195). Le capitaine a fini général et a été décoré de la Légion dite d’honneur. Les signataires de la déclaration en ont-il un jour signé une contre ces horreurs commis au nom de la France en pays musulman ?
Un proverbe Baoulé de Cote d’Ivoire dit que l’on ne peut nettoyer sa main droite avec une main gauche sale.

One Comment

  1. Jakes LAFITTE
    Posted 02/07/2018 at 21:53 | Permalink

    Israelena arazo nazional hutsa da. Judu herriaren auto emanzipazioa da;eta horren kontra, edozein abertzaletasun askatzaileren kontra bezala, egitekorik ez dago. Bere hizkuntzari bizia ematekotan , Israelgo herriak irakaspen asko eman dezakeelakoan nago; euskaldunok berri zein zaharrok haien eginmoldea edo prosezua eredutzat hartu(tzen) dugu. Orhoit gaitezen Imanol Berriatua (Israelen ehortzia, dakidanez) eta Xabier Kintana Israelera joan zirela jakiteko hebraiera nola eguneroko bizitzan sartu zuten hiru belaunditan. Palestinaren zatiketa ez dut uste egun batez posible izanen denik, arabiarren nazionalismo handiak Israel zeharo desegin nahi duelako. Errepresioa kritikagarria izan arren , Israelen esistentzia nire ustetan ez da ezbaian ezarri behar. Irakeko buruzagiak egiten duena ez ote da okaztagarriagoa? Askotan esaten da Palestinako arabeak Judutarren juduak bihurtzen ari direla, Juduak alemaniarren (Baita beste herri askoren ere) axuri beltzak bihurtu ziren bezalaxe; hori ez da batere egia; Horretaz ohartzeko Mein Kampf (Hitler) eta L’ etat juif (T Herzl) liburuak irakurri eta konparatu behar dira. Lehengoan judutarrak ezabatu behar zirela argi eta garbi esaten zuen Hitlerek, eta garaiko “demokrazia zaleek” hori jakin bazekiten; bigarrenean bertako arabiarrekin komertzioa egin eta elkar bizitzan egon behar zela aladarrikatzen zuen T Herlzlek. Hor dago koska handia,