Appel à l’union

Batasuna, Aralar, Eusko Alkartasuna, Alternatiba et Abertzaleen Batasuna ont pris l’engagement de travailler ensemble de façon pérenne et profonde. C’est le message qu’ont voulu faire passer les représentants des cinq formations de la gauche abertzale au cours d’une présentation à la presse organisée à Bayonne mercredi dernier. Maribi Ugarte et Xabi Larralde pour Batasuna, Rebeka Ubera et Dani Maeztu pour Aralar, Pello Urizar et Mattin Etchepare pour EA, Oskar Matute et Josu Estarrona pour Alternatiba, Mertxe Colina et Joseba Garai pour AB, ont commenté la déclaration commune adoptée par les cinq partis (voir encart).
Stratégie de rassemblement des forces pour construire Euskal Herria autour des mots d’ordre de paix, liberté et justice sociale, recherche d’un accord politique pour l’ensemble de la gauche indépendantiste, solution définitive du conflit politique, tels sont les objectifs prioritaires des signataires de la déclaration.
“Contre les blocages politiques actuels, seule une problématique nationale commune peut permettre de choisir librement la cons-truction sociale et politique dont la revendication est portée par une très grande partie du Pays Basque”, ont déclaré les délégués. Car “le moment historique que nous vivons est favorable à un nouvel élan, porté par l’espoir de la résolution politique en Euskal Herria et par la crise systémique du capitalisme, qui nécessite de nouvelles alternatives so-ciales et économiques”.
“Nous prenons l’engagement de travailler ensemble de façon permanente et profonde pour répondre de façon unanime à un maximum de problèmes que vit Euskal Herria”, par “un accord concernant l’ensemble d’Euskal Herria pour s’adapter avec précision aux réalités d’Hego et d’Iparralde dans ses rythmes, ses modalités et son contenu”, conclut la déclaration.

Déclaration nationale

Abertzaleen Batasuna, Alternatiba, Aralar, Batasuna et Eusko Alkartasuna réunis le 14 mars 2012 à Bayonne, voulons porter, ensemble, la dé-claration suivante à la connaissance d’Euskal Herria.

La Gauche Abertzale, Eusko Alkartasuna, Alternatiba, Aralar et Abertzaleen Batasuna, prenant la pluralité pour base fondamentale et pour objectif, voulons annoncer que nous faisons le choix d’un pari ferme et stratégique sur la mise en commun de nos forces. C’est dans l’intention d’avancer dans la voie de l’obtention d’une Euskal Herria souveraine et solidaire que nous avons décidé d’unir nos forces afin d’impulser la construction nationale et la transformation sociale de notre pays. Pour apporter des réponses et avancer dans la paix, et pour construire une Euskal Herria fondée sur la liberté et la justice sociale.

Nous considérons de façon positive les profonds changements et la nouvelle phase politique qui ont vu le jour en Euskal Herria ces derniers mois. Nous sommes persuadés qu’est arrivé «le moment historique» favorable à la résolution du conflit politique que vit ce pays, qui donnera un nouvel élan à sa construction nationale et à sa transformation sociale.

Mais l’avancée vers les objectifs que nous partageons est entravée à différents ni-veaux. D’une part par la crise systémique, notamment celle du capitalisme, montre encore une fois sa face la plus écœurante, celle d’un système qui rogne les droits individuels et collectifs et rend évidente, entre autres, la nécessité d’une nouvelle alternative socio-économique. D’autre part par l’attitude de fermeture qu’observent les États français et espagnol: par le maintien d’un système de domination multiple, d’atteintes aux droits démocratiques, de blocage institutionnel, de répression multiforme…

Dans cette situation, les revendications exprimées sur tout le territoire d’Euskal Herria nous apparaissent d’autant plus pertinentes. Le caractère de sujet politique qui revient à notre peuple et les droits de ses habitant(e)s à choisir librement leur avenir politique, social et économique, continuent d’être ignorés ou niés. Les défis que vit Euskal Herria se déclinent de façon différente et à des rythmes propres sur chaque territoire qui le constitue, mais tous sont partie intégrante d’une problématique nationale.

Parmi les droits auxquels est porté atteinte, il en est un qui donne à notre peuple son caractère propre: il s’agit évidemment du droit à sa langue. Les droits linguistiques sont une composante essentielle des droits et de l’identité d’une société et des individus qui la composent. L’euskara, langue européenne, n’est pas reconnue sur l’ensemble des territoires d’Euskal Herria. L’utilisation de l’euskara n’est pas autorisée dans l’ensemble des aspects de la vie quotidienne. C’est pour cela que nous revendiquons le droit d’utiliser l’euskara en tant que langue propre à notre pays dans tous les domaines et sur tout notre territoire. Nous exigeons que l’euskara soit reconnue langue officielle sur l’ensemble d’Euskal Herria, nous affichons notre ferme volonté pour que cet objectif soit rempli et pour, de façon plus générale, promouvoir la culture basque aussi bien dans notre pays qu’au niveau international.

Face à cette situation, nous sommes convaincus d’avoir désormais la possibilité de dépasser les désaccords et divisions de ces dernières années entre nos différents partis, et l’opportunité de créer une dynamique d’accumulation de forces durable entre indépendantistes et souverainistes de gauche.

Pour toutes ces raisons, nous, signataires de cette déclaration, prenons l’engagement de travailler ensemble de façon permanente et profonde pour répondre de façon unanime à un maximum de problèmes que vit Euskal Herria. Pour y parvenir, notre premier objectif sera de travailler entre indépendantistes et souverainistes de gauche et dans un bref délai, à l’élaboration commune d’un Accord stratégique national sur le changement politique et social porté. Cet accord concernant l’ensemble d’Euskal Herria s’adaptera avec précision aux réalités d’Hego et d’Iparralde dans ses rythmes, ses modalités et son contenu.

Soutenez Enbata !

Indépendant, sans pub, en accès libre, financé par ses lecteurs
Faites un don à Enbata.info ou abonnez-vous au mensuel papier

Enbata.info est un webdomadaire d’actualité abertzale et progressiste, qui accompagne et complète la revue papier et mensuelle Enbata, plus axée sur la réflexion, le débat, l’approfondissement de certains sujets.
Les temps sont difficiles, et nous savons que tout le monde n’a pas la possibilité de payer pour de l’information. Mais nous sommes financés par les dons de nos lectrices et lecteurs, et les abonnements au mensuel papier : nous dépendons de la générosité de celles et ceux qui peuvent se le permettre.
« Les choses sans prix ont souvent une grande valeur » Mixel Berhocoirigoin
Cette aide est vitale. Grâce à votre soutien, nous continuerons à proposer les articles d'Enbata.Info en libre accès et gratuits, afin que des milliers de personnes puissent continuer à les lire chaque semaine, pour faire ainsi avancer la cause abertzale et l’ancrer dans une perspective résolument progressiste, ouverte et solidaire des autres peuples et territoires.
Chaque don a de l’importance, même si vous ne pouvez donner que quelques euros. Quel que soit son montant, votre soutien est essentiel pour nous permettre de continuer notre mission.
Faites un don ou abonnez vous à Enbata : www.enbata.info/articles/soutenez-enbata

  • Par chèque à l’ordre d’Enbata, adressé à Enbata, 3 rue des Cordeliers, 64 100 Bayonne
  • Par virement en eusko sur le compte Enbata 944930672 depuis votre compte eusko (euskalmoneta.org)
  • Par carte bancaire via système sécurisé de paiement en ligne : paypal.me/EnbataInfo
  • Par la mise en place d’un prélèvement automatique en euro/eusko : contactez-nous sur [email protected]

Pour tout soutien de 40€/eusko ou plus, vous pourrez recevoir ou offrir un abonnement annuel d'Enbata à l'adresse postale indiquée. Milesker.

Si vous êtes imposable, votre don bénéficiera d’une déduction fiscale (un don de 50 euros / eusko ne vous en coûtera que 17).

Enbata sustengatu !

Independentea, publizitaterik gabekoa, sarbide irekia, bere irakurleek diruztatua
Enbata.Info-ri emaitza bat egin edo harpidetu zaitezte hilabetekariari

Enbata.info aktualitate abertzale eta progresista aipatzen duen web astekaria da, hilabatero argitaratzen den paperezko Enbata-ren bertsioa segitzen eta osatzen duena, azken hau hausnarketara, eztabaidara eta zenbait gairen azterketa sakonera bideratuagoa delarik.
Garai gogorrak dira, eta badakigu denek ez dutela informazioa ordaintzeko ahalik. Baina irakurleen emaitzek eta paperezko hilabetekariaren harpidetzek finantzatzen gaituzte: ordaindu dezaketenen eskuzabaltasunaren menpe gaude.
«Preziorik gabeko gauzek, usu, balio handia dute» Mixel Berhocoirigoin
Laguntza hau ezinbestekoa zaigu. Zuen sustenguari esker, Enbata.Info artikuluak sarbide librean eta urririk eskaintzen segituko dugu, milaka lagunek astero irakurtzen segi dezaten, hola erronka abertzalea aitzinarazteko eta ikuspegi argiki aurrerakoi, ireki eta beste herri eta lurraldeekiko solidario batean ainguratuz.
Emaitza oro garrantzitsua da, nahiz eta euro/eusko guti batzuk eman. Zenbatekoa edozein heinekoa izanik ere, zure laguntza ezinbestekoa zaigu gure eginkizuna segitzeko.
Enbatari emaitza bat egin edo harpidetu: https://eu.enbata.info/artikuluak/soutenez-enbata

  • Enbataren izenean den txekea “Enbata, Cordeliers-en karrika 3., 64 100 Baiona“ helbidera igorriz.
  • Eusko transferentzia eginez Enbataren 944930672 kontuan zure eusko kontutik (euskalmoneta.org-en)
  • Banku-txartelaren bidez, lineako ordainketa sistema seguruaren bidez: paypal.me/EnbataInfo
  • Euro/euskotan kenketa automatikoa plantan emanez: gurekin harremanetan sartuz [email protected] helbidean

40€/eusko edo gehiagoko edozein sustengurentzat, Enbataren urteko harpidetza lortzen edo eskaintzen ahalko duzu zehaztuko duzun posta helbidean. Milesker.
Zergapean bazira, zure emaitzak zerga beherapena ekarriko dizu (50 euro / eusko-ko emaitzak, 17 baizik ez zaizu gostako).