Artxikoak hitz-gakoen arabera Jendartea


Au Pays basque, l’indépendance énergétique coule de source

C’est depuis fort longtemps que les rivières et ruisseaux du Pays Basque ont apporté une énergie locale et renouvelable, d’abord en écrasant le blé et le maïs pour les hommes et les animaux (3000 moulins ou usines recensés en 1890 dans les Basses-Pyrénées), puis en apportant l’électricité aux villes et villages bien avant d’autres régions de France. Nous avons, grâce à nos cours d’eau Pyrénéens et malgré le réchauffement climatique, une chance exceptionnelle de participer à la transition énergétique.

L’investissement financier, le travail personnel et la conscience d’être celui qui utilise l’énergie de l’eau en partageant ce bien commun sans l’épuiser ni le polluer sont des aspects rarement valorisés.


Ikastola : la balle au centre

En organisant l’été dernier la rencontre Real Sociedad – Olympique Lyonnais, Seaska, la fédération des ikastola, avait renoué avec une vieille tradition. Il y a une trentaine d’années, en effet, Seaska avait pour habitude de proposer tous les étés un match de football professionnel afin de recueillir des fonds pour les ikastola.

Les billets du match Athlétic Bilbao - OGC Nice de ce samedi 3 août 18h00 à Saint-Jean-de-Luz sont en vente au prix de 10 € et 20 € à la librairie Elkar de Bayonne et à l’Office du tourisme de St Jean de Luz. Les bénéfices du match iront au lycée Etxepare, seul lycée d’Iparralde proposant un enseignement immersif en langue basque.


Abertzale izaitea gaur

Badirudi batzuk lasaiago gelditzen direla gai hau subjetibitatearen munduan gelditzen bada. Nere ustez objetibizatzen saiatu beharko genuke, aurrera egin nahi dugunok behintzat. Horretarako hiru idei azpimarratu nahiko nituzke.

"Estatuen mundu honetan estaturik ez izaitea", "krisiak sistema bera berpentsatzea behartzen du" eta "konfrontazio demokratikoa"


Donostia zeren suntsitu zuten?

Maiatzeko artikuluan, «Gora Napoleon» delakoan, aipatu nituen Frantziako armadak duela bi mende Lapurdin eginiko desmasiak. Oraikoan oroitaraziko dut mugaz haraindian gertatu zen itsuskeria bat, hau frantsesen etsaiek egina : 1813ko abuztuaren 31an, Donostia suntsitu zuten Wellingtonen tropek, hots britainiar eta portugaldar soldaduek.

Aldi bat gehiago, euskaldunek kario pagatu zuten bi Estatu handiren artean gertatzea. Horien gerlek mugaren bi aldeetarik egin dituzten kalteak, ezin erranak dira. Duela bi mendekoek, 1813koek, samina berpizten digute 2013 urte honetan. Napoleonek ez badu gureganik esker onik merezi, Wellingtonek berdin guti. Are gutiago, itxura guzien arabera, Castañosek.


Egizue besta, egizue!

Iruñatik joan Baionaraino, ta Akizeraino kantan / Xuri gorria ta zezenketa guziendako programan /Herriz aldatu, baina giroa berdina da guzietan / Turistak ikus daitezke galdez karrika zikin horietan / Hau zein herri da: Baiona, Iruña, Akize edo Mont-de-Marsan?

Uda guzian xuri gorritik sekulan ezin aparta / Milioika jende uniformetan urtero hobetuz marka / Ahal bezain usu, “horiak” edan, eta parekoa zanpa / Sos gehiagoren biltzeko orai herriek hau dute falta: / Nork sortuko du besteak aitzin “Rouge et Blanc Festayre®” sormarka?


2013ko Baionako Bestak argazkitan

2013 Baionako besten oroitzapen gisa, "Irudien artzaina" argazkilariak, besten eraikitzaileetarik, leher egina den bestalier-a arte, Baionako Bestek eskaintzen dituzten hainbat giro eta iniziatiba ikusteko parada emaiten dizkigu.

Goza beraz argazki sorta hau eta udak eskaintzen dituen besta egiteko parada guziak. Iraileko lehen astelehena arte!


Baionako Bestak : quelques rendez-vous à ne pas manquer

De la photo géante d'Alternatiba 2013 au Comptoir Paysan d'ELB, en passant par le programme Herrira de solidarité avec les prisonniers politiques basques...

Sans oublier les rendez-vous tous les midi au Patxoki pour les "Euskal Kantuak", le programme complet du Karrikaldi et les différentes formes de participation des ikastola du BAB.


Europie, Festi-Forum Jeunesse pour les alternatives en Europe et dans le Monde

Du 23 au 25 août à Toulouse, c’est Europie ! Ce sont trois jours de forums, trois jours d'expos, de films et d'animations, trois soirs de concerts... avec des jeunes et des associations venant de toute l'Europe.

C'est aussi un festi-forum 100% bénévole, autogéré et éco-conçu avec 100% de recyclage. Maialen et Gilles nous en parlent.


Au Hameau du Plantoun à BAYONNE, le laboratoire expérimenté in-situ du «mal-logement» !

Le mal-logement est un néologisme couramment employé pour définir soit la situation d'insalubrité ou de précarité de personnes dans le logement qu'elles occupent soit la situation de personnes qui aspirent à un logement.

Pendant les fêtes de Bayonne, à partir de 17 h, le samedi 27 juillet 2013, les squatteurs du Hameau de Plantoun nous accueilleront dans leur nouvelle maison pour parler de la situation du «mal-logement» et nous inviteront à rejoindre ou soutenir leurs luttes pour le droit au logement pour tous et toutes.