Artxikoak hitz-gakoen arabera 2014 Herri Hauteskundeak


Eginbide berriak

en Enbata Hilabetekariko Sar Hitza - "Iragan dira herriko etxetako hauteskundeak.Bakan eragin dute herrietako bozkek horrenbeste zalaparta, eztabaida eta azalpen ezberdin. Interneti esker, bixtan dena. Hor ageri da, bete betean, gaurko mediek, dela webgune edo tweeter, debate politikoan hartzen ari duten tokia. Ageri ere, hauteskundez hauteskunde parte hartzea beheiti ari bada ere, demokrazia ez dela hil zorian."

Zerrenda abertzaleek sekulan baino emaitza bobeak lortu dituzte. Nehork ez du hori zalantzan jartzen. Harrigarri bada harrigarri, gure adiskidea ez den Sud Ouest egunkariak ere ez.


C’est devenu irréversible

L'Edito du mensuel Enbata - Progression spectaculaire des abertzale aux derniers scrutins municipaux de mars 2014. Cette progression reconnue par l’opinion publique, la presse qui en fait de gros titres et les partis politiques, l’est d’abord par son maillage sur l’ensemble d’Iparralde.

Jamais nous n’avions vu éclore tant de listes conduites par des abertzale, des grandes villes aux plus petits villages, ce qui veut dire émergence d’engagements personnels identifiés et enracinés, devenant ainsi le socle des alternances futures de ce pays.


La dynamique EH Bai!

Un succès grand comme ça. C’est en résumé ce que la coalition EH Bai retient de ces élections municipales en Iparralde.

Un vote abertzale en progression, qui permet de constater une adhésion grandissante sur “des propositions de la vie quotidienne” et un “ensemble de thématiques” plus large que de simples revendications institutionnelles ou linguistiques.


Le scoop de la campagne

Cette campagne électorale m’a semblé avoir touché des problèmes de fond. On a parlé d’emploi. Quitte à me faire qualifier d’iconoclaste, je ferai remarquer qu’il s’agit là d’un faux problème.

Selon l’INSEE en 1999 il y avait 94.000 emplois sur l’arrondissement de Bayonne. Dix ans après 113.000. Soit 19.000 de plus. Les chômeurs qui étaient 14.300 (9,1%) étaient encore 12.500 dix ans après (7,2%): baisse en chiffres absolus et en pourcentage.


Jean-Baptiste Hollande

Les temps où les enjeux hexagonaux avaient peu d'influence sur les élections locales sont révolues. Les électeurs se déterminent davantage en fonction des informations diffusées par les radios, les télévisons ou internet.

Xabi Larralde nous livre son analyse de la politique menée par Hollande au niveau hexagonal et ses incidences sur les investissements municipaux.


Communiqué de Presse de la députée socialiste Colette Capdevielle après le 2d tour des municipales

"Au Pays basque, la mécanique des alliances baroques a porté ses fruits, sauf dans les villes où la bonne intelligence a présidé à la table des négociations entre les forces de progrès. La logique politicienne l’emporte encore une fois au détriment de la cohérence. Je regrette que la liste sur laquelle je figure n’ait pas été en capacité de conclure un accord avec toutes les forces de la gauche, à l’instar de nos amis plus visionnaires qui ont su le faire au sud du Labourd."

"Députée du Pays basque, je garde en permanence à l’esprit les attentes très fortes et spécifiques du territoire qui m’a fait confiance pour le représenter dans un mandat national. Je compte renforcer mon action pour négocier un contrat territorial à la hauteur des ambitions du Pays basque, territoire exemplaire dans sa capacité à se structurer, s’organiser et innover. La reconnaissance institutionnelle du Pays basque est nécessaire. L’attente demeure et grandit. Je suis résolue à persévérer dans l’élaboration des différents schémas d’évolution institutionnelle."


Hauteskundeetatik harago begiratzeko tenorea

Aurtengo herriko bozek erakutsi dutena da abertzaleak zinezko alternatiba izan daitezkeela eta alternatiba gisa agertu direla. Lortu dituzten emaitza onak urtez urte eta egunez egun egin duten lanaren ondorioz gertatu dira. Hazia erein zuten duela 50 urte, eta 50 urtez lurra landu dutenek uzta bilduko dute orain. Hemendik aitzina, hainbat herritan, ikusiko da zuhaitz abertzaleak fruitu onak emanen dituela. Heldutasun aro batean sartu da mugimendu abertzalea Ipar Euskal Herrian.

Hala ere, mugimendu abertzaleak hirian egiten duenaren eta ez duenaren autokritika egin behar du. Kontua ez da aitzineko hauteskundeekin konparatuz zenbait puntu gehiago lortzea, edo egoera demografiko zail bat dela edo zerrenda abertzalea hutsetik sortu dela. Afera da, 50 urteren buruan, leku jendetsuenean, abertzaleak biziki minorian direla, ez dela lortu abertzaletasuna zabaltzea, hirigunean bederen. Eta hori lortzea baitezpadakoa da, herriko bozetako emaitzak eskuratzen diren hoberenak direla kontuan harturik, gainera.


Victoires et modesties

C’était hier, mais il semble déjà très loin, le temps où un élu s’imposait en patron, jaun eta jabe, dans les plus importantes communes du Pays Basque. Certaines victoires, à Bayonne, à Biarritz, sont acquises sur des marges très faibles, plus confortables ailleurs comme à Anglet ou Hendaye, mais partout les listes majoritaires ont affiché un profil bas.

Mais le véritable virage pour les abertzale, est ce rapprochement sur la pointe des pieds, vers les socialistes. Partiel, imparfait, fragile, mais global. C’est juste un début qui esquisse un nouvel équilibre politique. Premier changement donc, des abertzale aux affaires, en tant qu’abertzale, à la tête de groupes pluriels à gérer, ou membres essentiels de tels groupes. Deuxième nouveauté, il n’y a plus d’alliance avec la droite et le centre, si on laisse de côté le merle blanc biarrot.


Abertzaleak gehiengoan edo kudeaketa egoeran

Bururatu diren herriko etxeetako hauteskunde hauek erakusten digute abertzaleak aldarrikapen indar izaiteaz gain herriko etxeetan programa obratzeko indarrak bilakatzen ari direla.

Heldu diren 6 urteetan hainbat herriko etxeetan abertzaleak kudeatzeko egoeran izanen dira. Abertzale guziek hurbiletik jarraitu beharko dituzte kasu ezberdin horiek, esperientzia eta pratikatik indartzeko.