Ulertu

“El precio de la libertad”

Mardi après midi, il y avait du monde au FIPA de Biarritz pour la projection unique «El precio de la libertad», d’Ana Muguraren, série en deux épisodes produite par la télévision basque EITB et la télévision espagnole TVE. Face à certains produits télévisés présentés comme particulièrement «sensibles» (la naissance de l’organisation basque ETA, jusqu’à la [...]


Ulertu

COREBA une SCOP dynamique

Enbata - En août 1983, les Etablissements Berc cessaient leur activité en raison du départ à la retraite de son PDG,
M. Berc. Un groupe de vingt et un salariés de cette ancienne société décidait de s'unir pour racheter les Etablissements Berc. L'entreprise était saine. Ces salariés créaient une société anonyme sous forme de société coopérative ouvrière de production (SCOP), appelée COREBA (Coopérative Ouvrière de Réseaux Electriques du Bassin de l'Adour). Dénomination motivée, notamment, par le secteur d'activité de la société qui s'étendait de la vallée de l'Adour, aux Landes et les Pyrénées-Atlantiques.
Presque 30 ans plus tard, COREBA, spécialisée dans la construction de réseaux électriques souterrains et aérien, est une entreprise dynamique qui regarde l'avenir avec confiance. Enbata a voulu savoir quels étaient les secrets d'une réussite sur le long terme. Nous avons interrogé son gérant et directeur Alain Dubois*. Voici ses réponses.
Ulertu

L’Ecosse en trois dates : 1314, 1707 et… 2014 ? par David Lannes

En 1314, Robert the Bruce remportait la bataille de Bannockburn contre les troupes du roi anglais Edward II, offrant ainsi à l’Ecosse une victoire décisive dans la «première guerre d’indépendance». En 1707, les «Actes d’Union» des Parlements d’Angleterre et d’Ecosse entraient en vigueur et le royaume de Grande Bretagne voyait le jour. Trois siècles plus [...]

Ulertu

AB : va-t-on rebondir ?

Faut-il s’obstiner à rester replié sur sa famille proche ou devons nous avec force et confiance s’ouvrir à une entité qui ne nous ressemble pas vraiment mais qui pourrait contribuer à faire considérablement progresser notre audience? Au lieu de taper en touche, comment ne pas profiter d’un groupement de forces hétéroclites afin de développer le [...]

Iritzia

ETA, zeren izena ote ? par Jakes Bortayrou

ETA-k borroka armatua bertan behera utzi du duela hiru hilabete. Karia horretara hedabide gehienek gaitz baten amaiera aipatu izan dute, erakunde armatuak eragindako biktimen kopurua oroituz. Besterik izan ez balitz bezala. Dimentsio bakarreko fenomenoa izan balitz bezala. Alta ETA ezin da eragin dituen biktimekin laburbildu. ETA ez da soilik borroka molde bat edo estrategia bat [...]

Iritzia

Txillardegi, Krutwig et les autres

Dans votre hommage à Txillardegi, vous avez raison de dire qu’il est le père du basque standard, «unifié». Par contre votre référence au processus comporte des erreurs et des omissions de fond. Je peux en témoigner pour avoir participé à ce travail dès le début. De l’automne 1963 à l’été 1964, une fois par mois, [...]

Ulertu

Jasone Salaberria euskararen ezaugarrien bila

Enbata - Norantz egitasmoaren bidez, Iparraldeko egungo euskara, gramatikaren eta fonologiaren aldetik, zertan den erakutsi nahi izan du Iker ikerketa zentroko ikerlari talde batek
—Irantzu Epelde, Jasone Salaberria eta Beñat Oyharzabal— edo, hobeki errateko, horren jakiteko bidea eskaini.
Bide batez, geroari buruz, hemengo euskararen bilakaeraren behatokiaren lehen oinarria ere finkatu nahian.
Lan horren eramaile izan den Jasone Salaberria ikertzailea galdezkatu du Enbatak.
Iritzia

Le port de Bayonne – Yara par Pantxoa Bimboire

Quelques amis de longue date m’ayant titillé sur le sujet et, après avoir lu un éditorial qui me paraissait inexact, je préfère émettre une opinion qui je l’espère, contribuera à plus de clarté. J’ai lu que le rôle du préfet, dans cette affaire était trop interventionniste. Je me permets de préciser que, toujours dans cette [...]

Ulertu

Des brebis et des hommes

Enbata - Jusqu’à quand durera le bras de fer entre les paysans basques producteurs de lait de brebis réunis au sein de la CLPB et les industriels? Les uns revendiquent un prix décent pour leur lait et l'assurance de la collecte de leur production. Les autres ne veulent plus aucune contrainte, ni de prix à payer ni de quantité à importer, pour pouvoir fabriquer du fromage bon marché et le vendre comme du pur brebis du Pays Basque.