Trois dirigeants catalans exilés à Bruxelles : Clara Ponsati, Carles Puigdemont et Toni Comin. Les deux derniers, élus députés européens, ont été interdits d’entrée au Parlement européen.
Ulertu

Foire d’empoigne

Ellande Duny-Pétré - Les élections des maires et des présidents de régions confirment le résultat des scrutins du 26 mai. Pour limiter la casse, la droite espagnole s’allie avec l’extrême droite Vox. Le PSOE obtient des institutions européennes et des tribunaux la mise à l’écart des députés indépendantistes catalans exilés ou incarcérés. En Navarre, les socialistes veulent évincer la droite en s’alliant avec Geroa Bai, sans demander son soutien à EH Bildu.
Le premier ministre espagnol tente de ne pas dépendre des indépendantistes catalans et basques pour obtenir une majorité au parlement. Une alliance avec Ciudadanos n’est pas exclue. Le vote de trois conseillers proches de Manuel Valls, empêche ERC de diriger Barcelone. (...)

Xistor
Elkartasunak

Bakeari aukera guziak eman!

Enbata - Bakegileen "Bakeari aukera guziak eman! Frédéric "Xistor" Haramboure askatu! petizioak jada 4400 izenpedura gainditu ditu.
Lagundu izenpedura gehiago lortzen. Izenpetu eta izenpearazi. (...)
CollectivitéEuropéennedAlsace
Ulertu

Un statut pour l’Alsace

2 Iruzkin
Nikolas Blain - Eclairage sur le processus conduisant au débat législatif créant la “Collectivité européenne d’Alsace”.
Cette terre fut tragiquement disputée durant des siècles par la France et l’Allemagne, sa population alternant les nationalités, l’Alsace demeure marquée par le Concordat, un droit local et récemment un referendum spécifique. Enfin, la République reconnaît l’Alsace unifiée ! (...)
Le ministre de l'Education a très sérieusement affirmé que les élèves des écoles "immersives" - dans lesquelles tous les cours ont lieu en langue régionale - risquaient "d'ignorer la langue française ."  Cliquer sur l'image pour lire l'article complet :  Langues régionales Quand Blanquer s'égare de Michel Feltin-Palas,
Iritzia

Climat de tension relevant plus d’une posture idéologique du gouvernement

Tribune Libre - EUSKAL KONFEDERAZIOA - A chaque préparation de rentrée, interrogations et négociations sont monnaie courante. Mais malgré le caractère récurrent de celles-ci, certaines préparations se font de manière plus apaisée que d'autres. Ainsi, le climat plus que tendu de ces derniers mois est directement lié à l'attitude du gouvernement actuel et les difficultés rencontrées relèvent plus d'une posture idéologique qu'à des considérations d'ordre pédagogique ou économiques.
Un changement majeur s'est produit depuis l'adoption en 2005 par l'OPLB du premier projet de politique linguistique à l'échelle du Pays Basque nord : si dans un premier temps la plus grande partie du projet était centrée sur la transmission de la langue, petit à petit l'usage et la motivation se sont imposés comme des domaines à traiter simultanément. La Communauté du Pays Basque a bien intégré ce besoin d'équilibre entre ces trois piliers de la politique linguistique, comme le montre le contenu de son projet adopté en juin 2018. Mais à quoi bon penser des stratégies et projets visant à un plus grand usage de la langue si l'on ne pérennise pas les avancées obtenues au niveau de la transmission par l’école,... (...)
Près de 5000 personnes ont défilé de la grande plage de Biarritz à la place Ste Eugénie, le vendredi 7 juin. A travers le son des tambours et des chants, la revendication du système immersif et le message de Seaska ont retenti jusqu’à Paris.
Iritzia

Si on généralisait l’enseignement immersif de l’euskara à l’école maternelle ?

Rémi Rivière - Le Conseil de développement et la Communauté d’agglomération montent au créneau pour l’euskara.
Aujourd’hui, un enfant d’Iparralde sur deux est en système immersif ou bilingue dès la maternelle. Généraliser l’offre, c’est pour le moins répondre à la demande. Généraliser la pratique, c’est revigorer la langue. (...)
Tartaro
Tartaro

Tartaro s’est étonné…

Tartaro - ●●● qu’après avoir allumé la mèche au Pays Basque, Bizi! voit le décrochage du portrait de Macron se propager à l'ensemble de l’hexagone...
Bizi! n'a jamais pu l’encadrer… (...)
EuskozHobe
Ulertu

«Euskoz Hobe! Avec l’Eusko c’est mieux»

Enbata - Euskoa Europako lehen tokiko moneta da, milioi bat baino gehiago eusko zirkulazioan direlarik, 2013an abiatu zenetik izandako dinamikari esker.
Orain hozka batez gora egitea da xedea, Euskoz ordaintzearen ekintza norma bilakaraziz, zeren euskoz hobe! (...)
Conférence de presse, du vendredi 28 juin dans les locaux du CDDPB à la CCI (B.103), avec le nouveau Président du Conseil de développement du Pays Basque, Paxkal Indo (à droite sur la photo) et les membres de son Bureau élu la veille par le Conseil de direction du
Iritzia

CDPB : 25 ans pour le Pays Basque, 1 an aux côtés de l’Agglomération

Tribune Libre - Paxkal Indo, Vice-Président du Conseil de Développement du Pays Basque jusqu’en juin 2018, ayant oeuvré 10 ans au CDPB au service de nombreux dossiers (jeunesse, évolution de la gouvernance…) et du renouveau du Conseil de développement (négociation avec les élus de l’Agglomération, nouveaux statuts…) a remporté le jeudi 27 juin la grande majorité des suffrages des 42 membres présents du Conseil de direction du CDPB. Paxkal Indo souhaite s’inscrire dans la continuité de cette historie riche de 25 années de co-construction entre société civile et élus du territoire et apporter sa touche de créativité, en mettant l’accent sur l’élargissement de la participation citoyenne autour des travaux du Conseil de développement...
Enbata publie la tribune de Philippe Mayté, Président par intérim et de Philippe Arretz, Directeur du Conseil de développement du Pays Basque, du 21 juin dernier, sur l’évolution de l’Association (qui fête ses 25 ans !) dans la nouvelle gouvernance, sur les grands défis du territoire et sur les orientations fortes que le CDPB a su dégager ces derniers mois pour donner du sens au projet de territoire. (...)
Brebeta
Iritzia

Brebeta euskaraz

Seaska - Iaz bezala, Frantziako Hezkuntza ministeritzak ez du onartu Ziburuko Piarres Larzabal kolegioan, Kanboko Xalbador kolegioan, Larzabaleko Manex Erdozaintzi Etxart kolegioan 3.ean eskolatuak diren 188 ikasleek, eta Etxepare Lizeoko 3.Profesionalean diren 5 ikasleek Brebetako Zientzietako azterketa euskaraz egin ditzaten. Brebeta osoki euskaraz izatea (frantses azterketa salbu, bistan dena) aspalditik lortu den urratsa da. Baina kolegioen erreforma dela eta, Zientzien azterketa gehitu zen 2017 ekainean lehen aldiz, eta azterketa hori frantsesez egin dezaten nahi du Jean-Michel Blanquer ministroak.
Ez, Euskara ez da etxerako mugatua den hizkuntza bat. Bai gaur egun onartua da irakaskuntzarako hizkuntza dela eta hezkuntza ministeritzak ez du oraindik barneratu azterketarako erabiltzen ahal den hizkuntza dela. Hezkuntza Kodeak baimentzen duen heinean, Ministroaren borondatea baizik ez da falta. (...) 3 kolegioek elgarretartzeko deia egin astearteko, uztailaren 2ko, Xalbador kolegioaren aitzinean 11.15etan, 12.00tan Manex Erdozaintzi Etxart kolegioaren aitzinean eta Piarres Larzabal kolegioaren aitzinean 12.45tan. (...)