Egilearen artxiboak: Txetx Etcheverry


2015 année du climat

Au lendemain de la conférence internationale sur le climat, qui vient de se tenir à Lima, l’aggravation et l’accélération du dérèglement climatique demeurent inquiétantes.

Face à cela, l’absence de résultats concrets du processus international de négociations sur le climat interpelle. Le rendez-vous décisif de Paris 2015 est-il mal parti ?


Iparralde, combien d’intercommunalités?

Quelle position abertzale peut-on définir dans le débat qui occupe aujourd'hui les élus du Pays Basque au sujet de l'évolution des intercommunalités dans les deux années à venir ?

Nous devons nous engager fortement et rapidement sur trois objectifs précis.


Défendre la territorialité d’Iparralde

Le représentant de l’Etat demande aux maires du Pays Basque de se prononcer sur ses différentes propositions de regroupement des 158 communes du Pays Basque avant la fin de l’année. Or, un débat parlementaire est en cours sur le projet de loi gouvernemental portant sur la nouvelle organisation territoriale de l’Hexagone.

Sera-t-il terminé en décembre 2014 ? Comment et pourquoi se prononcer avant ses conclusions alors même qu’elles pourront modifier les termes de notre débat?


Quoi, t’es pas encore à l’eusko?

L’Eusko est devenu en à peine un an la première monnaie locale de l’Etat français et une des toutes premières d’Europe.

Les impacts quantitatifs de ce nouvel instrument de développement local en Iparralde sont déjà appréciables et leur renforcement ne tient qu'à chacun d'entre nous.


Le crime contre l’humanité en cours

Après l’action spectaculaire de Bizi! contre la direction régionale de la Société Générale à Bayonne, Txetx Etcheverry qualifie le changement climatique —en cours d’accélération— de crime contre l’humanité qui aura des conséquences dramatiques à très large échelle pour l’humanité et qui va bouleverser les conditions de vie civilisées sur terre.

Il s’interroge sur l’attitude qu’aura la génération actuelle, la dernière à pouvoir réellement peser sur le cours des choses à ce niveau.


Souveraineté basque une stratégie d’avenir

“Vu ainsi, le concept de souveraineté cesse d'être un idéal suprême pratiquement inaccessible, et sa mise en pratique cesse d'être sous l'emprise de la volonté de l'ennemi... Il nous emmène de la logique de la protestation, de la dénonciation ou de la résistance à la logique de la construction.”

Txetx nous livre ici une synthèse de l'analyse percutante du sociologue Joseba Azkarraga, parue en euskara dans l'Enbata du mois d'avril 2014.


Construire une majorité progressiste en Pays Basque nord

L'évolution du mouvement abertzale, sa maturation politique, a rendu possible -de son côté- la construction d'une majorité progressiste en Pays Basque nord.

Les alliances des prochains scrutins ne se construiront pas sur des positions ou des promesses adoptées entre deux tours, mais bien sur les positions et les actes posés dans les années qui les auront précédé.


Désarmement d’ETA, nouveaux défis

La gauche abertzale doit aujourd’hui aborder frontalement et en profondeur le débat sur la signification réelle de la souveraineté, de l’indépendance ou de l'autonomie dans le monde et l’Europe d’aujourd'hui et celui des stratégies et chemins qui nous y mèneront.

Txetx nous livre une réflexion de fond à la suite de cette première remise d’armes par ETA.


ETAren desarmatzea; erronka berriak

Ezker abertzaleak gaur aurrez-aurre eta errotik heldu behar dio egungo munduan eta Europan subiraniaren, independentziaren edota autonomiaren benetako esanahiaren eztabaidari, baita horretara eramango gaituzten estrategia eta bideei buruzkoa ere.

Txetxek sakoneko hausnarketa egin du ETAk egin duen lehen arma-zigilatzearen ondoren.