Pauvre Hulot !

PrintFriendly and PDF

AireportuaGros scandale. Hulot a démissionné. On s’en fout ! A commencer par nos « responsables ». Ils trouveront sans problème un remplaçant. C’était déjà le 14° ministre de l’écologie en 20 ans. Il n’y aura que l’embarras du choix pour le 15°. On se bouscule déjà au portillon ! Vous vous rendez compte ! Etre ministre ! Une C 800 avec chauffeur ! Une flopée de charmantes secrétaires toute la journée à genoux à vos pieds !
Les aspirants savent parfaitement qu’ils seront aussi inefficaces que les précédents. Car qui veut changer quelque chose ? Qui peut changer quoi que ce soit ? La religion de la croissance a des dogmes sacrés que personne n’osera toucher malgré tout le cinéma qu’ils nous font.

C’est le 1° août qu’une brève nous annonçait triomphant : « Ça y est. Nous avons fini de consommer tout ce que la terre peut produire en un an. Dorénavant nous bouffons la production des années prochaines. » Celle des générations futures. De nos enfants. Est-ce que la nouvelle a enlevé le sommeil à qui que ce soit ?

La terre se réchauffe. Nous avons vécu le deuxième été le plus chaud de l’histoire. Tant mieux ! Cela boostera la croissance du secteur « climatiseurs ». La croissance de la consommation d’électricité ? On s’en fout. On assurera la croissance de sa production. Il suffira de retarder de quelques années la fermeture de Fessenheim et le tour est joué. D’ici là, Areva aura mis au point l’EPR, le must de ses centrales. Et puis, tous ces super-ingénieurs formatés dans nos grandes écoles trouveront des solutions. Ils en ont toujours trouvé jusqu’ici. Ils avaient construit Fukushima, Tchernobyl, Three Miles Island. Inventé Glyphosate, poulet aux hormones, vache folle, amiante, médiator, sang contaminé etc… Autant de soit-disant scandales sans lesquels des milliers de chômeurs seraient restés sans emploi. Imaginez que le pont de Gênes ait duré 2000 ans comme le Colisée ! Désastreux pour l’emploi ! Heureusement que la quintessence de nos cerveaux a inventé l’obsolescence.

Il paraît qu’en France, plus de cent ponts auraient un besoin urgent de réparations. S’ils s’effondrent aussi, cela assurera la croissance des TP. On en a un besoin urgent. Vous vous rendez compte ! Depuis 30 ans, la barre du chômage n’arrive pas à passer en dessous de 8 % alors que Hollande a donné 40 milliards au patronat pour créer des emplois et que Macron leur en a promis autant. Pourtant, sur trente ans, le PIB est monté de 800 à 2250 milliards en euros constants . J’avoue humblement avoir un QI trop faible pour comprendre cela. Je ne suis pas de taille à rêver de grandes écoles comme nos jeunes qui viennent de faire leur « université d’été ». A propos, combien d’heures de cours sur l’écologie dans ces grandes écoles ?

En attendant, notre intelligentsia prévoit 37.400 avions neufs dans les vingt ans, ce qui fera plus que doubler la flotte actuelle. Il paraît que les avions sont les plus grands pollueurs du monde. Mais vous verrez que les « anciens élèves » trouveront la solution.

Ici même, Parme a vu son trafic augmenter de 52 % en 17 ans . Mais on va purifier l’air du BAB grâce aux autobus électriques, nous assurent les élus écologistes. Mais d’où vient cette énergie « propre ». N’est-ce pas précisément de ces centrales nucléaires que honnissait Hulot ? Ainsi que celle indispensable aux trottinettes électriques, dernière invention de nos supertechniciens pour dynamiser l’emploi.

Ici aussi on travaille d’arrache pieds à la croissance, confiants dans les brain-storming sortis des grandes écoles. L’aggravation de la pollution, suite aux kilomètres de bouchons aux entrées et sorties du BAB en début et fin de journée, aux nouvelles aciéries électriques de la rive droite etc… aux nouveaux habitants que l’on fait venir par milliers, pour lesquelles il faut construire des logements, sur des terrains pris à l’agriculture, tout cela est bien programmé. Que les paysans d’ELB vont encore gueuler ! Mais pour un paysan qui disparaît on crée cinq emplois ailleurs. On crée des emplois pour toute la France.
Ce ne sont ni arabes, ni nègres qui viennent ici. Nous n’avons rien à nous reprocher pour ces milliers de noyés en Méditerranée. Nous permettons simplement à certains habitants, de la Côte d’Azur par exemple, de pouvoir émigrer en une région pas encore trop «contaminée» (sic) de ce côté là.

Et puis, entre vous et moi. Qu’est-ce que l’on en a à foutre de ces inquiétudes écologiques. Vous me voyez me limiter à une Panda  ? On a quand même une autre gueule au volant d’une Citroen C5 Aircross, même si au fond, on reste aussi con que par devant. Mais cela ne se voit pas. La voiture par contre ! Et l’on vous regarde autrement. Pourquoi achèterai-je un portable à 29 € alors que je peux me payer un smartfon à 1050€.

Oui, Nicolas ou un autre, on s’en fout. Même les écologistes s’en foutent. Sinon, face à l’urgence, comme ils disent, au lieu de se bouffer le nez pour leur ego en tant de chapelles et de sectes, il feraient un. Personne n’y croit ! Jamais nos dirigeants ne prendront les mesures indispensables à la survie de l’humanité : ils seraient sûrs d’être éliminés aux élections suivantes et ils ne sont pas suicidaires !

Et voilà que le pape François y va aussi de son grain de sel nous conseillant de « retourner en arrière avant qu’il ne soit trop tard ». Il ose même écrire « l’heure est venue d’accepter une certaine décroissance » ! Quel con ! Il est vrai qu’il n’y pas de grandes écoles dignes de ce nom dans la Pampa.

Vous le dirai-je ? Oui ! En secret ! Mon neveu rêve d’une mégapole sans un seul champ de maïs, de Hendaia à Atarratze. Peuplée d’immigrés de race blanche. Une « réserve » à la mode européenne. On sera sur le listing des mégapoles en compagnie de Tokyo, Jakarta, Delhi ou Manille.Vous vous rendez compte de la pub pour la croissance du tourisme ! Le listing des mégapoles !

P.S. – A ceux dont la culture ne se limite pas au français, je conseille la lecture de mon dernier livre paru chez Maiatz : Garapena gelditu