Le Front de gauche à Bayonne parle aux abertzale

PrintFriendly and PDF

FDG

Serge Nogues, candidat du front de gauche à la mairie de Bayonne est «pour la collectivité territoriale Pays Basque», «pour les droits des prisonniers» et en faveur d’une politique de défense de l’euskara.

C’est en tout cas ce qu’il a déclaré lors du débat entre les candidats organisé mercredi soir par France bleu, France 3 et Sud Ouest, à quatre jours du premier scrutin.

DébatBaiona

Débat organisé avec les candidat-e-s à la Mairie de Bayonne le mercredi soir par France bleu, France 3 et Sud Ouest, à quatre jours du premier scrutin.

Assis à côté de Jean-Claude Iriart, candidat abertzale menant une liste «d’autres sensibilités de gauche», Nogues a alors suscité une grande interrogation dans l’assistance. Pourquoi ne pas imaginer une liste commune entre les deux candidats ?

Il est vrai que le front de gauche, qui compte dans ses rangs de sérieux jacobins, n’a même pas réussi à s’engager en faveur de l’Eusko, la monnaie complémentaire du Pays Basque. De la parole aux actes…

3 Comments

  1. nogues serge
    Posted 25/03/2014 at 10:54 | Permalink

    De la parole aux actes :

    Tartaro pourra être content de voir qu’en effet la liste “Bayonne l’Humain d’abord” a agi selon ses paroles, puisqu’elle fusionne avec la liste Baïona 2014 menée par Jean-Claude Iriart pour le second tour.

  2. Arrambide
    Posted 25/03/2014 at 15:56 | Permalink

    Nogues m’avait promis tellement de choses, sauf se rallier avec les aberzale..
    comment lui faire confiance ?? à lui et melenchon

    • ravachol
      Posted 29/03/2014 at 09:54 | Permalink

      prêts à tout, bons à rien ? ben voilà le fond du fond
      le front de gauche a vécu
      la supercherie des politicards professionnels….me font même plus rire