Les lobbies sont nos amis

Suspension de l’écotaxe: un vrai scandale !

Communiqué de Presse - Bizi! - Scandale démocratique et écologique, la ministre Ségolène Royal vient d'annoncer la suspension sine die de la version light de l'écotaxe, quelques jours après que les principales fédérations de patrons routiers aient annoncé leur intention de bloquer les routes françaises.
Ainsi donc les lobbies patronaux arrachent une nouvelle victoire face au gouvernement "socialiste", alors que les syndicalistes, écologistes, défenseurs des libertés et des droits de l'homme n'arrivent quasiment jamais à obtenir satisfaction.

Aiete

Une Conférence qui a impulsé le dialogue et la mobilisation au sein de la société civile

Enbata - Il y a trois ans à Saint Sébastien, se tenait la Conférence internationale d'Aiete, impulsée par 6 experts internationaux en désarmement et résolutions de conflit - parmi lesquels Kofi Annan - ainsi que de nombreux acteurs politiques, syndicaux et associatifs de notre territoire. De leur réflexion émergeait une feuille de route en 5 points pour la résolution du conflit en Pays Basque.

Trois ans après où en est-on ?
1969ko ikasturtetik, 2013kora, Seaskaren Ikasle Kopuruaren igotzea

Seaskak azken urteetan 100-150 ikasle gehiago sartze bakotx

Prentsa Agiria - 2013-2014 ikasturtea biziki gogorra izan da Seaskarendako. Hendaian hasi zenak Beskoitzen ukan zuen segida eta ondotik Hazparneko lurraldean barna hedatu ziren mehatsuak. Baina erasoen aitzinean beldurtu gabe, urte luzetan eraiki dugun ikastolen Etxea defendatzen jakin dugu, mobilizatuz eta elkartasunez, indartsuago jalgitzen gara gatazka horietatik. Aurten hastapen lasaiagoa espero genuen, baina dakizuen gisan ikasturte berri hau arranguraz beterik hasi dugu Ziburu aldean. Sartzea orokorki aipatuko dugu eta gero nahi baduzue itzuliko gira Ziburuko egoera aipatzerat.
Irail huntan 3 200 ikasleen heina gainditu dugu. Ikasle horiek euskaldun izan daitezen, baldintza egokietan lan egitea da gure xede bakarra. Horretarako ikastolak sortu eta handituko ditugu. Eta hori ahalbidetzeko, murgiltze ereduaren eta euskararen aldeko lege bat lortzeko lanean segitu beharko dugu ikasturte berrian ere.
David Grosclaude

Le débat sur les régions devient une grande comédie

David Grosclaude - Nous ne pouvons que redire une fois de plus que le refus de tenir compte des affinités culturelles et linguistiques est d’une bêtise sans nom. C’est ignorer les territoires et leur culture politique, leur histoire. Et croire que tout cela n’a pas ou plus d’importance est une façon de nier l’histoire. C’est ignorer les comportements politiques, sociaux et culturels qui prennent encore plus d’importance en période de crise.
Et cela ne signifie pas que l’on ne veut pas de solidarité ou de collaboration avec les autres mais cela signifie que l’on tient compte des affinités qui sont fruit d’un long parcours et qui sont des facteurs de dynamisme, d’envie de faire ensemble. Cela ne signifie pas que l’on veut revenir en arrière comme certains le disent mais au contraire que l’on bâtit demain sur des réalités que d’autres veulent nier.

EELV Pays Basque : intérêt et scepticisme face aux propositions du Préfet

Communiqué de Presse - Les Verts (puis EELV), ont dès le début été partisans de la prise en compte du territoire Pays Basque par l'institution d'un statut particulier, et regardent les propositions de gouvernance avancées par le Préfet avec intérêt mais encore avec un certain scepticisme.
Constatons tout d'abord que cette proposition ignore l'article 72 de la Constitution permettant la création d'une collectivité territoriale à statut particulier, revendication portée par une large majorité des élus et de la société du Pays Basque. Toutefois, EELV Pays Basque, qui n'est pas pour le « tout ou rien », considère que les propositions d'une structure intégrée -communauté d'agglo ou communauté urbaine – nécessite d'être débattue de façon démocratique.
Ascarat innond+®e

Le changement climatique, c’est maintenant !

Iruzkin 1
Bizi! - Suite à des précipitations intenses, de nouvelles inondations ont frappé le Pays Basque sud et nord. Au nord c’est l’intérieur (Basse-Navarre et Soule) qui a été particulièrement touché avec de gros dégâts et un mort, une personne âgée emportée par les eaux. “On a jamais vu ça de notre vie” était la réaction la plus courante des habitants concernés.
Le changement climatique en cours explique cette multiplication d’évènement climatiques extrêmes et l’aggravation de leur intensité. Et nous n’avons là qu’un avant-goût de ce que nous allons connaître dans les décennies à venir si nous continuons sur la même lancée d’émissions croissantes de gaz à effet de serre.
EuskarazBestaEginNahiDut1

“Bestak euskaraz bizi ditzagun!”

Prentsa Agiria - Joan den ekainaren 7an, eguerdian, Itsasuko plazan bildu dira udako bestak euskararekin berotzeko asmoa duten hainbat eragile. Bertan ziren Itsasuko besta komitea, Goxoki gaztetxea, EHZ festibala eta Euskararen Gizarte Erakundeen Kontseilua.
"Euskaraz besta egin nahi dut" lelopean aurkeztu du Kontseiluaren ordezkariak aurtengo egitasmoa: “Euskara besta giroan sartu nahi dugu, euskara denena dela eta denetan balia daitekeela erakusteko, euskararekin ere ongi pasako dugula adierazteko”.

LAB Sindikatuak Nicolas BORREGA Postako bere lanean berriz hartua izan dadin exigitzen du

Enbata - Asteazken eguerdi geroztik, LAB bere jarreran mantentzen da eta Nicolas BORREGA Postako bere lanean berriz hartua izan dadin exigitzen du. Astezkenetik gaur arte Postako langile andana etorri zaigu beren sustengua adieraztera. Bestalde, 25-30 labkide inguru pasatu edo/eta egon gira egunero zehar Nicolas lagundu eta babesteko.
Azken 3 egunetan 900 sinadura bildu ditugu ate aitzinean, horietarik anitz postarienak. Egun hauetan LABeko kide berriak egin ditugu eta Baionako postan sekzio sindikal berri bat sortuko dugu.
ColetteCapdevielle

Appel pour une «Communauté territoriale Pays basque»

Communiqué de Presse - Au Pays basque la suppression du département des Pyrénées-Atlantiques et l’agrandissement de la région Aquitaine rouvriront nécessairement la réflexion sur l’évolution institutionnelle du territoire. Le gouvernement souhaite la mise en place d’intercommunalités plus consistantes à l’échelle des bassins de vie, dotées de compétences et de moyens humains et financiers renforcés.
Lors de la dernière Assemblée générale du Conseil des Élus du Pays Basque, le Préfet s’est clairement avancé vers l’option d’une intégration intercommunale sur la base des frontières historiques du Pays basque. Il faut saisir cette ouverture inédite et négocier la création d’une nouvelle institution intercommunale spécifique Pays basque qui pourrait prendre le nom de « Communauté Territoriale Pays basque ».