1200pertsona

1200 personnes pour le climat à Bayonne

Bizi! - La matinée de ce samedi 8 décembre a été riche de mobilisations pour le climat à Bayonne, dans le cadre de la mobilisation internationale organisée à l'occasion de la COP24. Dès 10h00 1200 citoyen.ne.s, militant.e.s climat et Gilets Jaunes ont convergé vers la mairie de Bayonne. Cette première rencontre a vu le jaune et le vert se mélanger derrière des banderoles de type « Justice sociale et climat, même combat », « Si le climat était une banque, il y a longtemps qu'ils l'auraient sauvé » ou encore « Fins du mois et fin du monde, même combat ».
Ce rassemblement s'est poursuivi par une marche pour le climat qui s'est conclue devant le Château-Vieux, au moment où à une centaine de mètres de là, une autre action pour le climat venait tout juste de démarrer. Des activistes de Bizi étaient rentrés dans l'agence principale de la Société Générale pour... y faire le ménage, au milieu de la mousse et des sourires amusés, des banderoles appelant à une action non-violente géante le vendredi 14 décembre à Paris, à l'agence centrale de la Société Générale, boulevard Haussmann, à l'occasion du dernier jour de la COP24. (...)

Marche pour les climats

Marche pour le climat : 150 000 personnes dans les rues

Communiqué de Presse - Collectif - Ce samedi, dans toute la France plus de 150 000 personnes ont pris part à la journée mondiale d’action pour le climat « Dans nos rues pour le climat ». Elles ont rejoint les centaines de milliers de citoyens qui, de Auckland (Nouvelle-Zélande) à San Francisco (Californie), en passant par Abuja (Nigeria), Ho-Chi-Min Ville (Vietnam), Bangkok (Thaïlande) ou encore Berlin (Allemagne), se sont mobilisés pour affirmer qu’il n’est pas trop tard pour agir et exiger des comptes aux décideurs et décideuses qui nous entourent.
Prochaines échéances entre autres, les 6 et 7 octobre prochains, plus de 30 000 personnes sont attendues à Bayonne pour l’arrivée du tour Alternatiba. (...).
(c) Les Vieux Fourneaux- Lupano-Cauuet-Dargaud

Alternatiba 2018 à Bayonne : ça se précise !

Bizi! - Une nouvelle édition d'Alternatiba se tiendra ur Bayonne les samedi 06 et dimanche 07 octobre 2018. Organisée par près de 1 000 bénévoles en même temps que la session plénière du GIEC devant rendre public le rapport 1,5°C commandé en 2015 par la COP21, 30 000 personnes y sont attendues.
Elle constituera l'étape finale d'un Tour Alternatiba, gigantesque opération de sensibilisation au défi climatique, parti de Paris le 9 juin 2018, qui aura 5 800km, traversé 5 États européens et fait étape dans 200 territoires différents pour y offrir formations, conférences publiques et rencontres avec les associations, la presse et les élus locaux. (...)
BrebetaEUS

Tokiko hizkuntzak suntsitzeko politikari ez!

Seaska - Ikasturte bukaera honetako Brebetaren karietara 179 kopia ez dira zuzenduak izanen. Jean-Michel Blanqueren ministeritzak tokiko hizkuntzak suntsitzeko politika abian ezarri du. Konkurtsorako postuak murriztu ondoren, irakasle postuak ematea errefusatu ondoren, Jean Michel Blanquer-en ministeritzak tokiko hizkuntzetan idatziak diren azterketak mehatxatzen ditu orain.
Politika linguizida eta kolonial berri honen aurrean, Euskal Herria deitzen dugu bere haserrearen agertzerat ondoko egunetan, eta bereziki uztailaren 28an, Ipar Euskal Herrian gaindi pasako den Frantziako Itzuliaren etapa nagusian.(...)
EtorkiZUNA-Euxcestnous

De Bayonne à Hendaye, marche de solidarité avec les migrant·e·s

Bizi! - Les vendredi 13 et samedi 14 juillet, Bizi appelle à une marche vers le centre de rétention pour migrant.e.s d'Hendaye. Elle partira de la maison natale de René Cassin, rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l'Homme de 1948, à Bayonne et se terminera à Hendaye devant ce que l'association altermondialiste basque qualifie de "prison pour innocent.e.s".
Bizi! appelle également à reproduire cette initiative le 14 juillet, jour anniversaire de la prise de la Bastille, dans toutes les villes de l'Hexagone abritant un centre de rétention administrative. (...)
Seaska

Seaskaren postu beharra, frantses Estadoa eta Euskal Herriaren arteko arazoa

Seaska - Ipar Euskal Herriko 350 hautetsiek baino gehiagok, petizioa izenpetu dute galdeginez hezkunde ministeritzari Seaska, EEP eta Hezkunde Ministeritzaren arteko konbenioa errespetatu eta arraberritu dezan.
350 izenpedura hauek erakusten duten bezala, ez da gehiago Seaska eta Hezkunde Ministeritzaren arteko debatea. Hori da Estadoa eta Euskal Herriaren arteko arazoa. (...)
Assemblée Générale d'Euskal Moneta
Le 12 mai à 9h - salle Lapurdi - Ustaritz

La bataille continue, c’est le moment de soutenir l’Eusko !

Iruzkin 1
Tribune Libre - Suite à la requête du Préfet des Pyrénées-Atlantiques, la Cour administrative d'appel de Bordeaux a décidé ce vendredi de suspendre la convention entre la ville de Bayonne et Euskal Moneta. Pour l'instant, la ville de Bayonne ne peut donc pas faire de paiements en eusko. Comme il s’agissait d’une procédure en référé, la décision du juge est en effet provisoire : la convention est suspendue en attendant que l’affaire soit jugée sur le fond, pour décider si la convention est légale ou si elle doit être annulée.
« Pour montrer notre détermination, votons tous pour l’Eusko dans le cadre de l’appel à projets “Mon projet pour la planète”, c’est un moyen très simple et très rapide de montrer face à l’État notre soutien massif à ce projet pour le Pays Basque, et cela permettra en plus à l’Eusko d’obtenir un financement de 100 000 € pour se développer. Votez et faites voter pour l’Eusko sur www.euskalmoneta.org avant le 11 mai, à la veille de l'Assemblée Générale d'Euskal Moneta qui aura lieu le samedi 12 mai à 9h00 à la Salle Lapurdi d'Ustaritz ! C’est la plus belle réponse que le Pays Basque puisse donner face à l’acharnement de l’État ! » (...)
AE2018

Aberri Eguna 2018

Enbata - A l'occasion de l'Aberri Eguna 2018, ce dimanche 31 mars, deux grands rassemblements ont eu lieu. Le premier à Iruña à l'appel d'Independentistak Sarea. Le second à Donibane Garazi, à l'appel d'EH Bai et d'Aitzina, s'inscrivant dans la même logique de l'appel d'Independentistak, et ayant pour objectif de reconstruire et renforcer les liens sociaux, politiques, institutionnels et culturels que les états espagnol et français ont voulu détruire. L'engagement à "poursuivre la construction de notre pays" y a été renouvelé et "le droit de décider" à nouveau revendiqué.
Enbata.Info publie ici une traduction française de la déclaration du syndicat ELA, faite à l’occasion de l’Aberri Eguna 2018. C'est l'analyse spécifique qu'a le syndicat ELA de la situation politique actuelle en Pays Basque sud, et dans l'Etat espagnol. ELA y donne son point de vue sur les conclusions à tirer du processus Catalan, sur les conditions de mise en place d'une stratégie souverainiste gagnante en Hegoalde, en même temps qu'il applaudit le travail réalisé de manière générale en Iparralde et le rôle du Lehendakari Etchegaray. (...)
Elections

L’UPPA baffoue l’expression démocratique

Iruzkin 1
Communiqué de Presse - Le 27 mars 2018 avaient lieu les élections générales de l’UPPA en vue de renouveler les sièges des différents conseils décisionnels. Première force à l’UPPA il y a deux ans, nous avons de nouveau présenté la liste M22M, coalition entre le syndicat Solidaires Etudiant·e·s, le Med’Oc et Uluka (collectif des étudiant·e·s de Bayonne).
A l’issue des votes, le M22M est arrivé gagnant avec une large majorité dans chacune des urnes dépouillées : 69% des suffrages exprimés pour le conseil local et 57,4% pour lesdits conseils d’administration. Toutefois, concernant la répartition des sièges étudiants du conseil local, le M22M a eu la désagréable surprise de constater que sur les quatre sièges à pourvoir, il n’en avait obtenu qu’un seul. Le M22M dénonce fermement ce bafouement de l’expression démocratique des étudiant·e·s du campus de Bayonne. Nous invitons toutes et tous les étudiant·e·s, personnels, enseignant·e·s-chercheur·e·s de l’UPPA mais aussi les élus et habitant·e·s de ce territoire, attaché·e·s au respect des droits démocratiques, à soutenir notre légitime revendication. (...)