EhunUrte

Ehun urte

Tribune Libre - Ez nauzu ezagutu, nik ere ez zaitut ezagutu. Hala ere, hemen nauzu abendoaren 21 honetan, zureganat etorria, zure oroitzapeneko gurutzearen aitzinean zutik, bakarrik.
Maiz hemengo bazterrak gordetzen dituen neguko lanbroa ez da egun ere altxatuko. Egun duela ehun urte, lanbroak estaltzen ote zituen inguruko munoxka hauek? Menturaz bai.

PAkoAristi

Euskararen konponbiderako, zazpi ideia

Enbata - Pako Aristi Urtuzaga euskal idazle eta kazetariak bi bideoren bidez euskarari buruz gogoetak barnatzeko parada eskaintzen digu.
Zer konponbide planteatzen dituzu? Ba du itxaropenik euskarak? Zer funtzio dauka hizkuntza batek, euskarak kasu honetan, nazio baten nortasunean?
ENScierLaBranche

Pourquoi l’éducation nationale scie la branche du bilingue ?

Zirtzil - C’est en discutant avec plusieurs enseignants de la filière publique bilingue que j'ai pris la mesure de la situation dans laquelle se trouve cet enseignement à l’heure actuelle. Extérieurement, tout va bien...
Pour autant, en coulisse, les enseignants de basque estiment que leur capacité à transmettre dans de bonnes conditions la langue basque se détériore.
ChefsdEtat

Dictateurs, monarques et gouvernants ultra-conservateurs manifestent en faveur de la «liberté d’expression» à Paris

2 Iruzkin
Jean-Sébastien Mora - Certains chefs d’État bien connus pour leur atteinte aux grands principes démocratiques étaient pourtant présents à la marche républicaine, dimanche 11 janvier en hommage aux 17 victimes des attentats en Ile-de-France.
«L'unité internationale» a surtout été pensée comme une vaste opération de récupération par le président gabonais Ali Bongo, le roi de Jordanie Abdallah II, le premier ministre hongrois Victor Orbhan ou le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov ?
Enbata.qxd

Labazée le béarnais

2 Iruzkin
Interview - Dans le découpage territorial de l’Hexagone, Georges Labazée, président du Conseil général des PA, lorgne fortement vers la région Midi-Pyrénées et un rapprochement Béarn-Bigorre. Cette vision doit entraîner la création d’un département Béarn et, par voie de conséquence, un autre pour le Pays Basque.
Option à verser à notre dossier institution spécifique. A noter aussi l'AG de Batera ce samedi 10 janvier, 9h30, à la salle du patronage (à coté du marché couvert) à Espelette.
NikolasBlain

Beaucoup d’incertitudes

Nikolas Blain - La balle n’est plus seulement dans le camp des élu-e-s locaux comme l’aurait bien voulu le préfet.
Paris doit prendre ses responsabilités et travailler à une solution pour toute l’intercommunalité française.
Beñat Elkegaray chef d’entreprise

Parler d’une seule voix

Iruzkin 1
Tribune Libre - Beñat ELKEGARAY - A l’heure où les maires du Pays Basque Nord doivent examiner les possibilités de rapprochement entre les différentes communautés de communes, que devient la demande d’une Collectivité territoriale à statut particulier largement plébiscitée par la société civile et les élus ?
Dans un contexte de décentralisation favorable aux grandes métropoles, mais aussi de propositions du préfet des Pyrénées-Atlantiques sur la nouvelle gouvernance du Pays Basque, je voudrais rappeler les enjeux de l’exercice.
Sur le portail de la cathédrale de Sanguesa : la femme tétée par le crapaud et le serpent = symbole du vice et de la luxure

Femme basque, mythes et fantasmes

2 Iruzkin
Interview - Claude Labat, enseignant à la retraite et animateur de Lauburu va animer le samedi 6 décembre à 10h30 à l'IUT de Bayonne la conférence "Les femmes basques vues à travers le prisme de la mythologie".
Il répond aux questions d'Enbata.info sur le thème qu'il développera ce samedi lors de sa participation à l'Université Populaire du PAF.
ManifaZiburun

Ziburu : trop c’est trop !

7 Iruzkin
Paxkal Indo - Samedi prochain, nous avons rendez-vous avec l’Histoire à 16h00 à Ciboure. Des milliers de voix pour un simple message : IKASTOLAK EZ HUNKI !
Un message au maire et à son conseil municipal ainsi qu’à tous ceux qui seraient tentés de s’attaquer aux ikastola et aux enfants de ce pays. Le Pays Basque tient à sa langue, les Ziburutar veulent une ikastola à Ciboure. A samedi.