Bake Bidea, et maintenant ?

PrintFriendly and PDF

BakeBidea

A l’occasion du bilan d’étape établi deux ans après la création de l’espace de dialogue ouvert avec le ministère de la Justice, Bake Bidea et les Artisans de la Paix proposent de participer à une matinée de réflexion et de travail qui réunira l’ensemble des acteurs économiques et sociaux, les élus du territoire, de même que des citoyens du territoire, impliqués dans le processus de paix.

En octobre 2019, soit  huit ans presque jour pour jour, après la Conférence internationale d’Aiete du 17 octobre  2011, Bake Bidea fait un bilan d’étape. Aiete, qui a été très rapidement suivie le 20 octobre 2011, de l’annonce par l’ETA d’un cessez-le-feu unilatéral et définitif, avait défini  avec succès, les grandes lignes d’un processus de paix basque, unilatéral mais à construire  entre tous, en raison du refus des Etats espagnol et français à s’impliquer.

D’énormes avancées (toujours de façon unilatérale), ont été, petit à petit, réalisées. En premier  lieu, le désarmement d’ETA, organisé à l’appel du groupe des Artisans de paix et mené à bien avec le soutien actif de la société civile, de la  communauté internationale et de la représentation institutionnelle du Pays Basque nord, le  8 avril 2017. Puis, sa dissolution, officiellement annoncée les 3 mai à Genève, puis actée le 4 mai 2018 à Cambo-les-Bains, lors de la Conférence d’Arnaga.

Dans ce nouveau contexte, une délégation  de 22 personnes (élus de tous horizons, associations de soutien aux prisonniers, représentants des Artisans de paix et Bake Bidea…),s’est  constituée, depuis le 10 juillet 2017, en Pays Basque Nord, afin d’impliquer l’Etat français dans le combat pour l’application du régime de droit commun aux prisonnier.e.s basques, victimes de mesures d’exception depuis des décennies.

Un véritable espace de discussion a ainsi été ouvert, au fil des rencontres avec le Ministère  de la Justice, de même qu’avec divers organismes indépendants, engagés dans la défense  des droits de l’homme. Les premiers rapprochements vers le Pays Basque (à Mont-de-Marsan et Lannemezan) ont été annoncés en janvier 2018, soulignant ainsi que l’intervention  incontournable de l’Etat s’avérait déterminante.

Presque deux ans plus tard, où en est-on ? Pour Bake Bidea, le temps est venu de mesurer ce qui a  été obtenu et ce qui reste à accomplir.

Un véritable bilan d’étape a été établi et une nouvelle étape s’ouvrant, Bake Bidea et les Artisans de la Paix proposent de participer à une matinée de réflexion et de travail qui réunira l’ensemble des acteurs économiques et sociaux, les élus du territoire, de même que des citoyen,ne·s du territoire, impliqué·e·s dans le processus de paix pour définir les enjeux et perspectives de la dynamique “Orain Presoak – Maintenant les Prisonnier.e.s“.

Le rendez-vous est donné le samedi 2 novembre 2019, à la Maison des Associations de Bayonne de 9h00 à 12h30.

Merci de bien vouloir vous inscrire via le formulaire d’inscription en cliquant sur l’image ci-dessous :

Ateliers